Le dictionnaire de l'Histoire - oblat - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

oblat

Le mot oblat (du latin oblatus, « offert ») désigne aux premiers siècles de la féodalité un enfant confié à un monastère par une famille aristocratique, à charge pour les moines de l'instruire et d'en faire l'un des leurs. Les parents espèrent que ses prières assureront leur salut.

Les oblats participent aux offices par leurs chants. À 15 ans, ils reçoivent une première tonsure et entrent dans la catégorie des jovenes, avant de recevoir successivement les ordres mineurs et d'accéder enfin au sacerdoce. 

Cette pratique, courante aux alentours de l'An Mil, va se raréfier et disparaître au XIIe siècle, notamment sous l'impulsion des communautés cisterciennes qui préfèrent recruter des adultes déjà instruits et aptes au travail.

Aux siècles suivants, le mot oblat sera réservé aux laïcs pieux - souvent des veufs ou des veuves - qui se placeront sous l'autorité d'un abbé et lui confieront leurs biens et leur travail tout en conservant leur identité juridique.

Entrée d'un oblat (enfant) au monastère (manuscrit du XIVe siècle)

Voir : Le coeur battant de la société médiévale

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès