1948 à 2006 - Israël et ses voisins - Herodote.net

1948 à 2006

Israël et ses voisins

La Palestine était au temps de l'empire ottoman une province déshéritée sise entre le Jourdain et la Méditerranée et peuplée d'Arabes musulmans ainsi que d'importantes minorités juive et chrétiennes.

Premières tensions

Au XIXe siècle arrivent les premiers colons sionistes. Ils mettent en valeur la zone littorale et la Galilée, où affluent à leur suite des travailleurs des pays voisins... Après la Première guerre mondiale, la Palestine devient un protectorat britannique.

L'ONU, pour tenter de mettre fin aux tensions entre les différentes communautés, propose de partager la province en deux États mais les pays arabes refusent son plan et seul est fondé l'État d'Israël, le 14 mai 1948.

Une coalition arabe tente de tuer dans l'oeuf le nouvel État. Mais celui-ci conserve la plus grande part de la Palestine, à l'exception du centre historique de Jérusalem, des montagnes de Judée (la Cisjordanie), à vieux peuplement musulman et chrétien, et de la bande de Gaza, où se réfugient beaucoup de travailleurs musulmans de la zone littorale.

Le royaume voisin de Transjordanie s'arroge l'administration de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est, en prenant le nom de Jordanie ; l'Égypte administre la bande de Gaza.

Israël et les territoires palestiniens
 
Israël
Gaza
Cisjordanie
superficie en km2
20 620
380
5 640
densité (hab/km2, 2000)
290
3 000
360
population totale (2000)
6 000 000
1 132 000
2 000 000
dont juifs
5 000 000
   

L'État d'Israël et les territoires de l'Autorité palestienne occupent une étroite bande de terre sur la côte orientale de la Méditerranée, délimitée par la vallée du Jourdain, soit 26.000 km2 et près de 10 millions d'habitants en 2000...
Cliquer pour agrandir la carte

D'une guerre à l'autre
- la guerre du Sinaï (1956) :

Quelques années plus tard, en 1956, c'est au tour d'Israël de profiter de la crise de Suez pour attaquer son plus important ennemi, l'Égypte. Mais là aussi, échec à l'agresseur : en dépit de sa victoire sur le terrain, Tsahal, l'armée israélienne, doit se retirer derrière les frontières de 1948.

- la guerre des Six Jours (1967) :

Une nouvelle fois menacé en 1967 par une coalition arabe, Israël prend les devants et dans une spectaculaire guerre-éclair, occupe l'ensemble de la Palestine historique, la péninsule égyptienne du Sinaï et même le plateau syrien du Golan, position stratégique essentielle au-dessus de la plaine de Galilée. Jérusalem est réunifiée et devient la capitale officielle de l'État hébreu.

- la guerre du Kippour (1973) :

Le président Anouar el-Sadate, successeur de Nasser à la tête de l'Égypte, lance une quatrième guerre en 1973 qui se solde par une défaite honorable. Elle lui permet à Camp David, en 1978, de négocier la paix avec Israël sous l'égide des États-Unis.


Épisode suivant Voir la suite
Imbroglio démographique
Publié ou mis à jour le : 2019-04-10 10:46:42

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux