20 août 636 - Les Arabes à la conquête de l'Orient - Herodote.net

20 août 636

Les Arabes à la conquête de l'Orient

Le 20 août 636, quatre ans seulement après la mort du prophète Mahomet, les cavaliers arabes triomphent d'une nombreuse armée byzantine et s'emparent sans coup férir du Proche-Orient et de ses richesses.

Une victoire inespérée

À Médine, le calife Omar, énergique quadragénaire, avait été prévenu de l'approche d'une armée grecque. Il en avertit Khalid, son meilleur général.

Celui-ci réunit l'ensemble des combattants musulmans et, après cinq jours de marche, fait face à l'ennemi.

Cavaliers arabes (manuscrit arabe de la BNF)L'affrontement décisif a lieu sur les rives du Yarmouk, un affluent du Jourdain à une centaine de kilomètres au sud de Damas.

L'armée byzantine est supérieure en nombre mais peu motivée...

Surtout composée d'Arméniens et... d'Arabes, elle est pénalisée par les querelles théologiques entre les patriarcats de Constantinople et du Proche-Orient.

Bien que chrétiens comme l'empereur Héraclius, les Orientaux négligent de prêter leur concours à son armée.

Celle-ci est donc battue sans que cela affecte d'ailleurs Constantinople, qui s'inquiète bien davantage du péril perse ou encore bulgare.

Fort de cette victoire inespérée, Khalid occupe Damas, capitale de la Syrie. Seules une quinzaine d'églises sont laissées aux chrétiens. Il occupe par ailleurs Antioche, métropole prestigieuse de l'Orient hellénistique. C'est ainsi que la riche Syrie tombe sous la domination arabe.

Deux ans plus tard, c'est au tour de Jérusalem de tomber aux mains des musulmans. Les chrétiens sont tolérés dans la ville sainte moyennant tribut cependant que les juifs en sont chassés.

En 642, les cavaliers arabes occupent Alexandrie, capitale de l'Égypte, et défont les Perses sassanides. Ils dominent dès lors la Syrie, l'Égypte et la Mésopotamie, rebaptisée Irak, et la plus grande partie de la Perse (*), soit les régions les plus riches de l'Orient antique. 

Divorce en Méditerranée

Cliquez pour agrandir
Après la bataille du Yarmouk, les Arabes vont connnaître une longue suite de victoires. Elles vont leur livrer tout le bassin méridional et oriental de la Méditerranée. C'est la fin de l'unité du bassin méditerranéen organisée autour de la culture gréco-romaine et de la foi chrétienne.

Une nouvelle époque historique commence où le bassin méditerranéen est organisé autour de trois grandes aires de civilisations : l'aire gréco-byzantine, chrétienne orthodoxe autour de la mer Égée et des Balkans, la chrétienté catholique romaine, à la pointe occidentale de l'Europe, enfin le monde musulman, de l'Andalousie au Moyen-Orient.

L'auteur : Alban Dignat

Alban Dignat a enseigné l'Histoire au lycée, en France mais aussi à Meknès (Maroc), Tananarive (Madagascar) et Bangui (Centrafrique). Il suit avec un intérêt tout particulier l'histoire coloniale et l'histoire des Afriques.

Publié ou mis à jour le : 2019-04-29 11:35:22

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux