30 octobre 1961 - L'Allemagne « invite » les travailleurs turcs à la rejoindre - Herodote.net

30 octobre 1961

L'Allemagne « invite » les travailleurs turcs à la rejoindre

Le 30 octobre 1961, le gouvernement ouest-allemand du chancelier Konrad Adenauer conclut avec le gouvernement turc un accord en vue de promouvoir le recrutement de travailleurs turcs par les firmes allemandes. C'est l'amorce d'un changement majeur de la société allemande.

L'Allemagne fédérale, qui a brillamment réussi son redressement industriel après la chute du nazisme, peine à recruter de nouveaux travailleurs en raison du déficit des naissances lié à l'infécondité et à l'arrivée à l'âge adulte des classes creuses de la guerre.

Dès 1955, le gouvernement signe un premier accord avec l'Italie pour recruter des travailleurs. Cela ne suffisant pas, il se tourne vers la Turquie, qui fait partie de l'OTAN et n'en est pas moins un pays encore très pauvre et instable, avec une natalité très forte et une jeunesse nombreuse. La Turquie et l'Allemagne ont aussi conservé des relations étroites depuis la fin du XIXe siècle et les deux pays étaient alliés dans la Première Guerre mondiale.

L'accord prévoit donc des facilités pour le recrutement dans l'industrie de « travailleurs invités » (Gastarbeiter) avec l'obligation pour ces derniers de rentrer dans leur pays au bout de deux ans et de se faire remplacer. Il n'est pas question qu'ils s'installent à demeure en Allemagne. Mais dès 1964, cette contrainte est levée car les industriels eux-mêmes rechignent à laisser partir une main-d'oeuvre qu'ils ont à peine eu le temps de former. Le regroupement familial est aussi autorisé. Il est vrai qu'entretemps, par l'accord d'Ankara du 12 septembre 1963, la Turquie a été associée à la Communauté Économique Européenne (actuelle Union européenne) et s'est donc rapprochée du modèle européen.

Quand survient la crise économique liée au choc pétrolier de 1974, le gouvernement suspend comme en France toute nouvelle immigration. Les 500 000 à 750 000 travailleurs turcs déjà sur place choisissent massivement de faire venir leur famille. C'est le début d'une immigration familiale qui ne va plus cesser dès lors.

Alban Dignat
Publié ou mis à jour le : 2019-09-27 11:13:09

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net