Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
La guerre froide
Le soulèvement de Budapest
• 5 mars 1946 : début de la guerre froide
• 5 juin 1947 : le plan Marshall
• 25 février 1948 : le coup de Prague
• 4 avril 1949 : fondation de l'OTAN
• 9 février 1950 : le maccarthysme à l'oeuvre
• 25 juin 1950 : début de la guerre de Corée
• 5 mars 1953 : mort de Staline
• 17 juin 1953 : insurrection à Berlin-Est
• 19 juin 1953 : les Rosenberg sont exécutés
• 24 février 1956 : rapport de Khrouchtchev au XXe Congrès
• 23 octobre 1956 : Budapest se soulève
• 1er mai 1960 : un avion-espion abattu au-dessus de l'URSS
• 12 août 1961 : le Mur de la honte
• 22 octobre 1962 : affaire des fusées de Cuba
• 21 août 1968 : invasion de la Tchécoslovaquie
• 1er août 1975 : acte final de la conférence d'Helsinki
• 27 avril 1978 : coup d'État à Kaboul
• 13 décembre 1981 : état de guerre en Pologne
• 9 novembre 1989 : chute du mur de Berlin
• 21 décembre 1991 : dissolution de l'URSS
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

1er mai 1960

Un avion-espion abattu au-dessus de l'URSS


Un avion-espion américain U2Le 1er mai 1960, un avion-espion américain U-2 est abattu par les Soviétiques tandis qu'il survole l'Oural à 19 000 mètres d'altitude.

Le pilote, Francis Gary Powers (30 ans), a le temps de s'éjecter mais il est capturé par les agents du KGB, la police secrète de l'URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques, désignation temporaire de la Russie et de ses dépendances).

Le secrétaire général du Parti communiste d'URSS, Nikita Khrouchtchev, est informé de l'incident pendant qu'il assiste au traditionnel défilé du 1er Mai sur la Place Rouge, à Moscou. Il garde le secret pendant 5 jours et révèle la destruction de l'avion au cours d'un discours devant le Soviet Suprême.

Les Américains, sur la foi de leurs services secrets, croient que leur pilote est mort. Ils prétextent un vol de routine. Là-dessus, le 7 mai, Khrouchtchev abat son joker et rend publics la situation de son prisonnier et ses prétendus aveux.

Gary Powers était en service commandé de la CIA (Central Intelligence Agency) et non de l'armée américaine.

Il est condamné pour espionnage à dix ans de prison mais échangé dès 1962 contre un agent soviétique né en Angleterre, qui se fait appeler « Abel » et a été arrêté en 1957.

Mort dans un accident d'hélicoptère en 1977, le pilote recevra les honneurs militaires à titre posthume le 1er mai 2000 seulement...

Échec à la détente

L'administration américaine est ridiculisée par l'incident et le président Dwight Eisenhower se voit contraint de renoncer à une rencontre au sommet à Paris, avec Khrouchtchev, De Gaulle et MacMillan, Premier ministre britannique, qui devait préparer un traité de limitation des essais nucléaires. C'est un arrêt brutal du processus de détente qui avait été initié par Nikita Khrouchtchev en personne en vue de mettre fin à la guerre froide.

Par un effet boomerang, le maître du Kremlin voit du coup sa situation fragilisée à la tête de l'URSS. Les durs qui lui reprochaient la dénonciation des crimes de Staline, la rupture avec les Chinois et le rapprochement avec les Américains commencent à redresser la tête. La reculade soviétique lors de la crise des fusées, à Cuba, lui portera le coup de grâce.

Khrouchtchev sera démis de ses fonctions en 1964 par une troïka dirigée par Leonid Brejnev et l'URSS replongera dans une semi-glaciation.

Le vol de l'U-2 et l'échange des agents Abel et Powers ont inspiré au cinéaste Steven Spielberg un « polar » palpitant, Le pont des espions (2015).

Joseph Savès

Épisode suivant Voir la suite
• 12 août 1961 : le Mur de la honte

Publié ou mis à jour le : 2015-12-28 14:02:26

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quelle est l'origine du corbillard ?

Réponse
Publicité