5 juin 1956 - La Cour de l'Alabama condamne la ségrégation raciale - Herodote.net

5 juin 1956

La Cour de l'Alabama condamne la ségrégation raciale

Le 1er décembre 1955, à Montgomery, dans l'État de l'Alabama aux États-Unis, Rosa Parks, une femme noire de 42 ans, prend place dans un bus pour rentrer chez elle après son travail. Alors que des passagers blancs montent dans l'autocar, elle refuse de leur céder son siège pour aller s'asseoir au fond du bus, à l'endroit réservé aux Noirs, comme le veut la loi. Elle est immédiatement arrêtée.


La marche des noirs du Mississippi,  source : INA

Une secrétaire noire fait vaciller l'Amérique

Rosa Parks (1913-2005)Rosa Parks n'est pas la première personne qui refuse de se conformer à la politique du « separate but equal », en vigueur depuis l'arrêt Plessy de 1896, mais son emprisonnement qui commence le 5 décembre, à la suite d'un procès très médiatisé, va provoquer la colère de la communauté noire. Cette population, qui représente plus de 75% de la clientèle de la compagnie de bus, décide, sous l'influence d'un jeune pasteur noir de 26 ans encore inconnu, Martin Luther King Jr, de boycotter les transports publics.

Ed Nixon, responsable du bureau local de la NAACP (National association for the advancement of colored people), où Rosa Parks travaille comme secrétaire, prend contact avec l'avocat Clifford Durr. Ils font libérer la jeune femme qui accepte de devenir le symbole du « Montgomery Improvement association », collectif créé sous l'influence de King. Se basant sur l'arrêt de la cour suprême « Morgan contre Virginia » de 1948, qui avait condamné la ségrégation dans les bus inter-États, ils tentent de rallier à leur cause le maire de Montgomery, W.A Gayle, qui refuse.

Au début de l'année 1956, le boycott s'intensifie et la compagnie de bus doit se résoudre à garder au dépôt un grand nombre de ses véhicules. En parallèle, la communauté noire fait appel à des taxis pratiquant le même prix que les transports publics. Le maire de la ville durcit la répression, King est condamné, alors même que douze villes du Sud des États-Unis mettent un terme à la ségrégation dans les bus. Entre temps, Fred Gray, avocat noir, proche de Parks et de King, décide de se saisir de la situation pour faire cesser cette politique discriminatoire.

En mai, la justice fédérale de l'État entend l'affaire « Browder contre Gayle », du nom d'Aurelia Shines Browder Coleman, une des plaignantes principales se présentant contre Gayle, le maire de Montgomery. Gray plaide pour la fin de la ségrégation en se basant sur l'arrêt « Brown contre Board of Education » de 1954, qui avait mis fin à de telles pratiques dans les écoles publiques.

Le 5 juin 1956, la Cour fédérale déclare la discrimination dans les bus inconstitutionnelle, mais la ville tente de faire appel et pendant ce temps le boycott continue. L'affaire est finalement portée devant la Cour suprême américaine qui confirme le 13 novembre le jugement fédéral. Il faudra attendre le 17 décembre, date à laquelle la Cour rejette l'appel de la ville pour que la communauté noire mette fin, une fois le document en main le 20 décembre 1956, à 381 jours de boycott.

L'année 1956 et Rosa Parks, décédée en 2005, sont indissociables de la longue histoire de la déségrégation raciale aux États-Unis....

Delphine Dard, Valeurs actuelles (28 juillet 2006)
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net