Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
Il était une fois... l'Europe
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

9 décembre 1955

Adoption du drapeau européen


Le 9 décembre 1955, le comité des ministres du Conseil de l'Europe adopte officiellement le drapeau européen :

« Sur le fond bleu du ciel, les étoiles forment un cercle en signe d'union. Elles sont au nombre invariable de douze, symbole de la perfection et de la plénitude, qui évoque aussi bien les apôtres que les fils de Jacob, les travaux d'Hercule, les mois de l'année »

Le Conseil de l'Europe, qui siège à Strasbourg, au Palais de l'Europe, est une assemblée née en 1949 en vue de promouvoir sur le continent les droits de l'homme. En son sein sont représentés la plupart des pays européens (47 membres en 2015) mais il n'a qu'une autorité morale et aucun pouvoir politique.

Il n'empêche que son choix du drapeau européen, qui renvoie inconsciemment à une tradition spirituelle très forte, va obtenir très vite les faveurs des citoyens comme des institutions.

Des symboles rassembleurs

Dès sa création, le Conseil a souhaité donner à l'Europe des symboles auquels les peuples puissent s'identifier.

Après cinq ans de recherches et de tentatives avortées, le 25 octobre 1955, l'assemblée parlementaire choisit à l'unanimité un emblème d'azur portant une couronne de douze étoiles d'or.

Médaille miraculeuse de la rue du Bac (Paris)L'emblème a été conçu par l'Autrichien Arsène Heitz, modeste fonctionnaire, artiste à ses heures et fervent catholique.

Selon ses dires, il s'est inspiré de la médaille miraculeuse de la rue du Bac (Paris).

Celle-ci représente la Vierge avec la corona stellarum duodecim ou couronne de 12 étoiles qu'évoque l'Apocalypse de Saint Jean : « Un signe grandiose est apparu dans le ciel, une femme revêtue du soleil, la lune sous ses pieds, et sur sa tête une couronne de 12 étoiles » (Apocalypse 12,1).

L'artiste lui a ajouté un fond bleu qui rappelle la couleur traditionnelle du manteau de la Vierge.

Pour les dirigeants chrétiens-démocrates à l'origine de la construction européenne (Conrad Adenauer, Robert Schuman, Alcide De Gasperi...), cette inspiration mariale est bienvenue.

Sans l'avouer officiellement, ne place-t-elle pas d'une certaine manière l'Europe sous la protection de la mère du Christ ? Par un singulier hasard, le texte portant adoption du drapeau est d'ailleurs signé le 8 décembre 1955, fête de l'Immaculée Conception...

L'emblème européen est inauguré solennellement le 13 décembre de la même année à Paris.

En 1971, le Conseil de l'Europe complète son travail en proposant l'adoption du Prélude à l'Ode à la Joie, de la 9ème Symphonie de Beethoven comme hymne européen. Le chef d'orchestre Herbert von Karajan en prépare l'arrangement musical. 

En 1983, le Parlement européen adopte à son tour le drapeau créé par le Conseil de l'Europe et préconise qu'il devienne également l'emblème de la Communauté Européenne.

En 1986, l'hymne est adopté à son tour par la Communauté Européenne. Il devient l'autre emblème commun à l'ensemble des Européens et préside depuis lors à toutes les manifestations européennes, sous les couleurs bleu et or du drapeau marial.


Épisode suivant Voir la suite
• 25 mars 1957 : traité de Rome

Publié ou mis à jour le : 2015-12-09 21:57:48

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 8 commentaires sur cet article

marc-aurel (09-12-201611:39:43)

Merci à sincyr d'avoir publié 2 fois sa diatribe: comme je suis bon public, ça m'a fait rire 2 fois plus! Je pense qu'en matière de "détournement de racines", il risque de ne pas être déçu dans les années à venir!
Plus sérieusement, ce drapeau est plutôt beau et réussi mais je ne pense pas qu'il transporte de symbole fort et direct donc efficace et qu'il a donc peiné à s'imposer dans l'esprit des "citoyens européens".

pmlg (07-12-201509:36:01)

Bonjour,
Herodote.net est un site qui promeut l'histoire et non une quelconque "idéologie historique". Sans doute l'emblème a-t-il été conçu par un artiste (je tiens à lui donner ce titre car quelles que soient les interprétations que l'on voudra en tirer il est réellement très beau dans sa simplicité) qui était guidé par des convictions. Mais ce qu'on lui a demandé était de symboliser l'Europe. Si des convictions personnelles m'inclinent à partager celles de l'auteur je ne vois aucune co... Lire la suite

jmrostand (07-12-201508:36:13)

Cet article est-il vraiment précis ? Il prévoit 46 membres pour le Conseil de l'Europe, or depuis au moins 2008 on est à 47 (depuis l'adhésion du Monténégro). Un des drames de l'Europe est la méconnaissance des questions européennes par nombre de pros d'histoire français. J'en ai vu une à Perpignan, en jury Sciences-Po, au lycée Maillol de la ville, qui confond Conseil de l'Europe et Union Européenne, et qui de plus parle encore à ses élèves d'Europe des communautés...

gepege (06-12-201507:53:50)

Quel retournement ! Herbert von Karajan, talentueux chef d'orchestre,mais nazi encarté militait peu de temps avant encore au sein du IIIème Reich pour une Europe spéciale (GrossEuropa), lui aussi si ma mémoire n'est pas défaillente !! Br.....

sincyr (13-12-201011:40:46)

Il est chocant d'avoir placé le symbole de l'Europe, sous les références chrétiennes. Que je sache les racines de l'Europe commencent dans le néolythique, pour s'épanouir avec les Gréco-romains, les celtes et les germains. L'étouffement de la religion païenne par une religion d'origine juive, a introduit en Europe une vue-du-monde non européenne. Il s'agit donc, une fois de plus, d'un détournement de nos racines.

sincyr (07-12-201014:25:07)

Il est chocant d'avoir placé le symbole de l'Europe, sous les références chrétiennes. Que je sache les racines de l'Europe commencent dans le néolythique, pour s'épanouir avec les Gréco-romains, les celtes et les germains. L'étouffement de la religion païenne par une religion d'origine juive, a introduit en Europe une vue-du-monde non européenne. Il s'agit donc, une fois de plus, d'un détournement de nos racines.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Pourquoi Attila fut-il surnommé le «Fléau de Dieu» ?

Réponse
Publicité