Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
Les débuts du septième art
La première projection publique des frères Lumière
• 9 mai 1893 : Edison fait son cinéma
• 22 mars 1895 : les frères Lumière se donnent en spectacle
• 28 décembre 1895 : première séance publique du 7e Art
• 8 février 1915 : Naissance d'une Nation... et d'Hollywood
• 5 février 1921 : Le Kid, premier long métrage de Charlot
• 10 janvier 1926 : sortie de Métropolis
• 26 janvier 1926 : naissance de la télévision
• 6 octobre 1927 : sortie du premier film parlant
• 18 novembre 1928 : révélation de Mickey Mouse
• 5 septembre 1940 : Le Juif Süss à la Mostra de Venise
• 20 septembre 1946 : le 1er festival de Cannes
•  7 septembre 1953 : Singing in the rain, première comédie musicale
• 15 novembre 1956 : Love Me Tender impose Elvis Presley
• 28 novembre 1956 : Et Dieu créa la femme...
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

20 septembre 1946

Première édition du festival de Cannes


Le festival de Cannes s'affirme aujourd'hui comme la manifestation la plus prestigieuse du cinéma mondial, appréciée autant pour la qualité des oeuvres en compétition que par son étalage de clinquant et de luxe.

De manière quelque peu inattendue, il doit sa naissance à une initiative du Front Populaire...

Débuts héroïques

Le festival de Cannes (affiche de Jean-Gabriel Domergue)Irrité par la mainmise hitlérienne et mussolinienne sur la Mostra de Venise, née en 1932, le gouvernement français décide de créer un festival du cinéma concurrent.

Le lieu choisi est Cannes, sur la Côte d'Azur. Ce village de pêcheurs a été mis à la mode sous le règne de Louis-Philippe par l'aristocratie anglaise, rapidement suivie par l'aristocratie russe. Il est devenu à la Belle Époque une station balnéaire cossue avec une enfilade de grands hôtels de luxe sur le boulevard de la Croisette, à l'est du vieux port.

L'idée du festival en revient au ministre de l'Éducation nationale et des Beaux-Arts Jean Zay. Tout est prêt pour l'heureux événement : affiches, sélection de films avec en vedette Le Magicien d'Oz (Victor Fleming). La présidence du festival est attribuée à Louis Lumière...

Hélas, l'ouverture, prévue le 1er septembre 1939, est reportée en catastrophe du fait de l'invasion de la Pologne le même jour.

C'est donc seulement après la Seconde Guerre mondiale, six ans plus tard, le 20 septembre 1946, que Cannes reçoit stars américaines, réalisateurs et journalistes pour la plus grande joie des badauds. Les Français y voient une revanche sur la défaite et les mauvais jours, alors que le pays vit encore la période difficile de la reconstruction et du rationnement.

Débuts héroïques

Le premier festival se tient au Casino Rühl, entre le vieux port et la Croisette.

Starlette sur la Croisette à Cannes (octobre 1946Le Grand Prix est remis à un film de René Clément qui exalte la Résistance française : La Bataille du Rail (en 1955, le Grand Prix sera remplacé par la Palme d'Or).

L'année suivante, le casino est démoli et remplacé par un somptueux Palais des Festivals.

Inauguré le 11 septembre 1947, à la veille du deuxième festival, il sera à son tour démoli et remplacé en 1983 par un nouvel édifice dans un style très contemporain qui lui vaut d'être surnommé le « bunker ».

Mais au diable les mauvais coucheurs. Le rêve reprend toujours le dessus. 

Un tapis rouge accueille les invités et les vedettes à l'entrée du Palais des Festivals et les photographes immortalisent la montée des « vingt-quatre marches de la gloire » avant la cérémonie d'ouverture, selon un rituel devenu incontournable.

La désignation du jury et de son président, la sélection des films en compétition et bien sûr la soirée des récompenses font chaque année la Une des médias.

Sur le festival proprement dit se sont greffées au fil des années d'autres manifestations tout aussi populaires : la Semaine de la critique, la Quinzaine des réalisateurs, le Marché du film de Cannes...

En ce début du XXIe siècle, la population de Cannes voit sa population tripler de 70 000 à plus de 200 000 habitants pendant les douze jours de la manifestation, laquelle se tient désormais au mois de mai.


Épisode suivant Voir la suite
•  7 septembre 1953 : Singing in the rain, première comédie musicale

Publié ou mis à jour le : 2017-05-19 10:31:41

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Sous quel pseudonyme est plus connu Henri Beyle ?

Réponse
Publicité