Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
La guerre d'Algérie
La guerre d'Algérie
• 10 février 1943 : Ferhat Abbas veut l'autonomie
• 8 mai 1945 : massacres de Sétif
• 1er novembre 1954 : insurrection du FLN
• 20 août 1955 : émeutes à Philippeville
• 6 février 1956 : des tomates pour Guy Mollet
• 22 octobre 1956 : l'avion de Ben Bella arraisonné
• 7 janvier 1957 : bataille d'Alger et torture
• 13 mai 1958 : vrai-faux coup d'État
• 5 septembre 1960 : procès du réseau Jeanson
• 11 février 1961 : création de l'OAS
• 21 avril 1961 : putsch d'Alger
• 17 octobre 1961 : nuit tragique à Paris
• 8 février 1962 : manifestation au métro Charonne
• 19 mars 1962 : accords d'Évian et cessez-le-feu
• 26 mars 1962 : massacre de la rue d'Isly
• 5 juillet 1962 : indépendance de l'Algérie et massacre d'Oran
• 11 mars 1963 : exécution de Bastien-Thiry
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

10 février 1943

Ferhat Abbas réclame une Algérie autonome


Le 10 février 1943, un Algérien musulman, Ferhat Abbas, publie le Manifeste du peuple algérien avec la signature de 28 élus musulmans.

Cette initiative consacre l'échec de la politique conduite en Algérie par les gouvernements de la IIIe République. Elle inaugure un processus tragique qui va mener en moins de vingt ans à la naissance de la nation algérienne.

Alban Dignat
Naissance d'une identité musulmane

Un siècle après la conquête française, les musulmans d'Algérie désespèrent d'obtenir des droits civiques et politiques... Des revendications politiques contradictoires se font jour dans les années 1930. Le Parti Populaire Algérien de Messali Hadj demande l'indépendance tandis que la Fédération des élus indigènes réclame une complète assimilation.

En 1936, le président du Conseil Léon Blum et le gouverneur Viollette proposent de conférer à tout juste 21.000 musulmans le droit de vote aux élections législatives. Mais les élus d'Algérie s'y opposent violemment et le projet Blum-Viollette, malgré sa timidité, n'est même pas voté.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Français d'Algérie se rallient massivement au gouvernement de Vichy conduit par le maréchal Pétain. Messali Hadj, qui refuse de collaborer, est condamné aux travaux forcés.

En 1942, l'Algérie est occupée par les Anglo-Saxons. Robert Murphy, représentant du président Roosevelt, ne se fait pas faute de dénoncer alors le colonialisme. Les Algériens musulmans découvrent l'inanité de leur statut d'indigène et demandent que des droits politiques leur soient enfin reconnus (*).

C'est ainsi que Ferhat Abbas rompt avec les partisans de l'assimilation. Ce fils de fonctionnaire de 44 ans avait milité dès 1938 pour l'accès des musulmans algériens à la citoyenneté française.

Prenant acte de l'opposition irréductible des colons d'origine européenne à toute réforme d'envergure, il publie le Manifeste du peuple algérien. Dans ce document essentiel, quoique modéré, il revendique une pleine autonomie pour l'Algérie, avec une égale participation de tous les habitants aux affaires politiques, une Constitution propre, une réforme agraire et la reconnaissance de la langue arabe au côté du français.

Il fonde par ailleurs l'Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) tandis que Messali Hadj fonde le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD).

La réticence des gouvernants français à toute réforme d'envergure va entraîner les militants vers la lutte armée.


Épisode suivant Voir la suite
• 8 mai 1945 : massacres de Sétif

Publié ou mis à jour le : 2017-07-07 18:05:48

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Ali (17-09-200623:07:06)

You are not really historians ,you did not write the history as it is really, you wrote that Algeria was not a state before the French conquest , do you know that france has more than one hundred between treaties and conventios, try to read the french history, and what Algeria had offered th France after 1792?Algeria was not subordinate to Istanbul,never, Algeria had signed treaties with fraance, G.B., Sweden, Dan,Portugal, Spain, United states, hamburgh, Italian Sates etc. try to read history f... Lire la suite


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

De qui Napoléon III était-il le fils ?

Réponse
Publicité