Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>
La « Belle Époque »
• 31 mars 1889 : la Tour Eiffel domine Paris
• 9 octobre 1890 : et Clément Ader invente l'avion...
• 9 décembre 1893 : une bombe à la Chambre !
• 23 juin 1894 : fondation du comité olympique
• 24 décembre 1894 : Mucha invente l'Art nouveau
• 22 mars 1895 : première séance de cinéma
• 25 mai 1895 : condamnation d'Oscar Wilde
• 4 mai 1897 : incendie du Bazar de la Charité
• 18 juillet 1898 : Marie Curie découvre le polonium
• 16 février 1899 : mort heureuse de Félix Faure
• 15 avril 1900 : exposition universelle de Paris
• 19 juillet 1903 : premier Tour de France cycliste
• 26 avril 1905 : naissance de la SFIO
• 29 juillet 1907 : naissance du scoutisme
• 25 juillet 1909 : Blériot travers la Manche
• 14 avril 1912 : naufrage du Titanic
• 14 novembre 1913 : Du côté de chez Swann
• 17 mars 1915 : la « fée verte » prohibée
Toute l'Histoire en un clic
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

14 avril 1912

Naufrage du Titanic


Le Titanic sombre au cours de son voyage inaugural, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912. C'est la catastrophe maritime la plus médiatique de tous les temps.

Mais si grand qu'il soit, le bilan de la catastrophe (au moins 1 502 victimes) n'est pas exceptionnel et le monde a connu depuis lors des naufrages plus meurtriers.

Un exploit technique

Le paquebot britannique est mis sur cale le 31 mars 1909 à Belfast. Il est présenté comme le plus luxueux et le plus grand paquebot de tous les temps.

Le luxe intérieur est à l'avenant pour les premières classes du moins : piscine, bains turcs, gymnase, court de squash, électricité et chauffage dans toutes les chambres, escalier sculpté dans le style Art Nouveau, dôme lumineux...

L'orgueilleux navire est réputé insubmersible du fait de sa double coque en plaques d'acier, par ailleurs divisée en 16 compartiments étanches dont chacun peut être isolé des autres par une porte coulissante en cas d'incident. L'armateur n'a pas jugé nécessaire en conséquence de prévoir autant de places dans les canots de sauvetage que de personnes à bord !

Edward John Smith, capitaine du Titanic (1850-1912)Le Titanic appareille de Southampton (Angleterre) le 10 avril 1912 à 13h30 pour un voyage qui doit le mener à New York avec à son bord 2 207 personnes d'après les chiffres officiels : 885 membres d'équipage, 329 passagers de première classe, 285 en seconde et 706 en troisième.

Le dimanche 14 avril à 22h55, le Californian, qui navigue au large de Terre-Neuve, passe non loin du Titanic. Il signale à ce dernier la présence de plusieurs icebergs.

Le paquebot file à 22 noeuds sur une mer lisse comme un miroir. Le drame se produit à 23h40. La vigie voit trop tard la masse d'un iceberg et l'officier de garde ne peut faire marche arrière. Il tente malencontreusement de l'éviter et le heurte sur le côté.

Lentement, le Titanic prend l'eau sans qu'il soit possible de le sauver. 

À minuit 20, le capitaine Smith ordonne l'évacuation du navire. Il va être englouti avec lui deux heures plus tard. Se brisant en deux, le paquebot sombre et repose depuis lors par 3800 mètres de fond.

Un navire, un seul, se porte au secours du géant des mers. Il va recueillir en tout et pour tout 705 survivants. Le naufrage aura fait un minimum de 1502 victimes.

Des témoignages accablants

Les rescapés du Titanic  vont témoigner de l'inconscience des passagers qui, incrédules et trop confiants dans la fiabilité du paquebot, se sont attardés et ont laissé partir les premières chaloupes à moitié pleines. 

Ils vont témoigner aussi de l'injustice faite aux malheureux passagers de la troisième classe, empêchés de gagner à temps les chaloupes (...). 

Le naufrage du Titanic, chaloupes de rescapés

 


Épisode suivant Voir la suite
• 14 novembre 1913 : Du côté de chez Swann
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-08-23 19:08:23

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Voir les 9 commentaires sur cet article

niki (14-04-201619:22:27)

le livre de l'historien Walter Lord "la nuit du titanic" a donné un film nettement plus intéressant que celui de james cameron = "atlantide latitude 41°", que je recommande en qualité de document - je ne minimise pas l'impact qu'a eu le film de james cameron, mais c'était un film sentimental, superproduction hollywoodienne - parfois, regarder autre chose peut être intéressant aussi -
comment vont se comporter ces nouveaux bateaux ? énormes bateaux de loisir, comme celui qui est totalemen... Lire la suite

Alice (17-04-201215:42:52)

J'ai eu l'opportunité de visiter les chantiers navals H & W qui ont construit le Titanic et l'Olympic. Visite guidée par une famille de Belfast même, descendante des bâtisseurs. Ce qu'il faut en retenir, c'est la fin de leur cauchemar depuis la découverte de l'épave. En effet, ils étaient traumatisés à l'idée d'être "responsables mais non coupables" de cette catastrophe maritine. Les experts auraient ainsi conclu à une suite d'erreurs humaines et à un hiver plus clément que les hiv... Lire la suite

PUNZO Edmond (15-04-201221:19:49)

La dernière catastrophe maritime du Concordia, comme si elle avait voulu donner rendez-vous à celle du Titanic, vient nous rapeller combien il faut rester humble et vigilent lorsqu'il s'agit de la sécurité.

Ainsi va le monde, ses tragédies comme sa foi dans un avenir meilleur, affirmant par cette marche en avant sa volonté de braver son destin. C’est le mystère de la vie, qui tantôt prend sans crier gare ou crée pour le bonheur de tous. Bien évidemment les prouesses technologiques... Lire la suite

Hervé (15-03-200805:43:13)

Un drame collectif épouvantable qui allait constituer une sorte de symbole de la vanité d'une certaine frange de la société humaine, arc-boutée dans ses certitudes, sûre de sa prétendue "maîtrise" des éléments quitte à faire fi de règles basiques de la sécurité. Cet article approche avec efficacité les récits nombreux qui furent faits de ce triste événement et en ce qui me concerne je me permettrai de recommander deux ouvrages dont l'un d'eux, signé Walter LORD "La nuit du Titanic" est publié en... Lire la suite

charlotte (30-09-200617:00:23)

ça fait 2 fois que je le regarde et j'ai décider de le présenter à mon oral de bac de français car c'est un film tellement touchant et du faite que ce se soit vraiment passer les émotions sont milles fois plus fortes!!!!Je pleure à chaque fois et cela me fait mal les injustices qui se sont faites à ce moment car on était en 1912 et maintenant en 2006 il y toujours et autant d'injustice!!!!!

vanou (13-09-200617:05:42)

Moi aussi j'ai adoré ce film. L'histoire du titanic m'a touchée, mais c'est aussi très passionnant de constater les écarts entre ce que l'homme a dans la tête et ce qu'il peut réaliser. Cette histoire est passionnante et franchement j'aimerais voir cette épave.


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À quand remontent les premières tombes individuelles de soldats ?

Réponse
Publicité