19 juillet 1900

Inauguration du métro parisien

Le 19 juillet 1900, à la faveur de la grande Exposition universelle du siècle, Paris inaugure sa première ligne de métro. Elle relie la Porte Maillot (ouest) à la Porte de Vincennes (est) en 26 minutes.

Les Parisiens s’accommodent très vite de ce nouveau moyen de transport qui révolutionne leur quotidien. Le réseau ne va cesser de s’agrandir au gré des bouleversements du XXème siècle. Car le métropolitain est intimement lié à l’histoire de Paris et à son urbanisme...

Paris (XIIe), le 19 juillet 1900. La rame en bois de la toute première ligne de métro a été inaugurée porte de Vincennes, à l’occasion de l’Exposition universelle./MUSÉE CARNAVALET

Un chantier cauchemardesque

Les travaux de la ligne 1 du métro parisien commencent le 4 octobre 1898. Les Parisiens qui ont connu les chantiers haussmanniens revivent le même cauchemar… De la porte Maillot à l'ouest à la porte de Vincennes à l'est, sur une dizaine de kilomètres, les grandes artères sont éventrées, tant les Champs-Élysées que la rue de Rivoli, la place de la Bastille et le cours de Vincennes. Jour et nuit, ingénieurs et ouvriers défoncent les pavés et creusent des souterrains.

2 000 terrassiers dévient les égoûts collecteurs et les canalisations dont le sous-sol parisien est encombré. Mais Bienvenüe parvient à faire installer ses voies sans trop perturber la circulation, même alors que débute l'Exposition universelle. La première ligne peut être enfin ouverte après seulement vingt mois de travaux.

Les architectes se jettent sur ce nouveau marché et tentent d’imposer leur style aux futures stations de métro. Un concours est lancé mais ce n’est pas son lauréat, un certain Durray, qui l’emporte, car le banquier Adrien Bénard, président du conseil d’administration de la CMP, lui préfère Hector Guimard et son style Art nouveau. Les premières stations sont donc conçues en « style nouille ». Le matériau utilisé, à la fois économique et plastique, est la fonte de fer.

Le Jour J

Quand le jour tant attendu arrive, un modeste public est au rendez-vous. Il est vrai que depuis trois mois déjà, l'Exposition universelle bat son plein et attire les badauds sur les Champs-Élysées comme sur l'esplanade des Invalides, le long de la Seine et dans le bois de Vincennes. 

Compte tenu des délais, seules sont ouvertes dans un premier temps huit des dix-huit stations prévues. Aucune manifestation officielle ne marque l'inauguration du métro. Le président Émile Loubet est absent, préférant assister à une revue navale à Cherbourg. Il n'y a guère que le préfet de police de Paris, Louis Lépine, qui a fait acte de présence.  

Le soleil est aussi de la partie. Il fait 38 degrés dans la capitale, ses habitants suffoquent. Les premiers usagers du métro sont ravis de se mettre au frais par ce temps caniculaire. « C'est d'ores et déjà le seul coin de Paris où, par ces temps de canicule, il fasse frais et même un peu plus !... Cette appréciation cinquante fois entendue, le 19 juillet 1900, dans les wagons entre la porte Maillot et la porte de Vincennes, résume à peu près l'impression du public admis pour la première fois à faire ce voyage. » relate un journaliste du Figaro le lendemain. Ce dernier a même entendu un usager s’écrier : « Délicieux !... Comme il fait bon ici ! C'est à y passer ses vacances !... »

Le tarif est abordable : 15 centimes en seconde, 25 centimes en première. Il faut alors compter 26 minutes pour se rendre de la porte Maillot à Vincennes. Le succès est immédiat. De juillet à décembre 1900, le métro transporte plus de 17 millions de voyageurs et l'année suivante, près de 56 millions.

Les vieux moyens de transport devenant obsolètes face à cette innovation en passe de devenir une vraie révolution du quotidien des Parisiens, le dernier omnibus à chevaux fait son ultime voyage en janvier 1913 sur la ligne Villette-Saint-Sulpice et le dernier tramway à chevaux relie pour la toute dernière fois Pantin et Opéra au moins d’avril de la même année.

Publié ou mis à jour le : 2020-07-16 17:02:49

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net