Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>
La « Belle Époque »
• 31 mars 1889 : la Tour Eiffel domine Paris
• 9 octobre 1890 : et Clément Ader invente l'avion...
• 9 décembre 1893 : une bombe à la Chambre !
• 23 juin 1894 : fondation du comité olympique
• 24 décembre 1894 : Mucha invente l'Art nouveau
• 22 mars 1895 : première séance de cinéma
• 25 mai 1895 : condamnation d'Oscar Wilde
• 4 mai 1897 : incendie du Bazar de la Charité
• 18 juillet 1898 : Marie Curie découvre le polonium
• 16 février 1899 : mort heureuse de Félix Faure
• 15 avril 1900 : exposition universelle de Paris
• 19 juillet 1903 : premier Tour de France cycliste
• 26 avril 1905 : naissance de la SFIO
• 29 juillet 1907 : naissance du scoutisme
• 25 juillet 1909 : Blériot travers la Manche
• 14 avril 1912 : naufrage du Titanic
• 14 novembre 1913 : Du côté de chez Swann
• 17 mars 1915 : la « fée verte » prohibée
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

9 octobre 1890

Et Clément Ader inventa l'avion...


Le 9 octobre 1890, dans le parc d'un château proche de Paris, Clément Ader (49 ans) s'élève au-dessus du sol à bord d'un engin à moteur et à hélice.

Dénommé Éole, cet engin en forme de chauve-souris permet à l'inventeur français d'accomplir un bond de 50 mètres... À quelques dizaines de centimètres de hauteur.

La performance semble modeste mais c'est la première fois qu'un homme réussit à s'envoler à bord d'une machine plus lourde que l'air et non d'un aérostat (ballon).

Ingénieur aux Chemins de fer du Midi, Clément Ader a conçu son appareil en observant le vol des roussettes (une variété de chauve-souris). Il l'a baptisé «avion».

Le mot vient du latin avis, qui signifie oiseau. Il dérive du mot aviation inventé en 1863 par un journaliste, Gabriel de La Landelle, en référence à la «barque ailée» d'un marin breton ; en fait un planeur tiré par un cheval, face au vent...

Après son premier essai avec Éole, Clément Ader conçoit un engin baptisé Avion III, avec deux moteurs à vapeur de 40 chevaux.

Le 14 octobre 1897, il se lance sur la piste, à Satory, près de Paris, en présence de deux généraux. Las, un coup de vent le déporte sur le côté. C'est la fin de ses espoirs.

L'aviation prendra enfin son essor au cours de la décennie suivante, sous l'impulsion des frères Wright, deux industriels américains.


Épisode suivant Voir la suite
• 9 décembre 1893 : une bombe à la Chambre !
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2010-10-13 09:01:59

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Bernard Dautrevaux (05-10-200823:18:28)

Alberto Santos Dumont est effectivement un des pionniers de l'aviation, mais s'est d'abord intéressé à l'aérostation. Son premier appareil plus lourd que l'air (le 14-bis) a fait ses premiers essais accroché à un ballon (le N° 14) avant de voler sur une cinquantaine de mètres (comme l'avion d'Ader) mais seulement en 1906.
Il n'empêche que c'était un appareil motorisé à essence, un moteur permettant un rapport poids/puissance bien meilleur que le moteur à vapeur des avions d'Ader. Ce n'est... Lire la suite

Jose Gonçalves (09-10-200700:02:22)

C´est drôle, mais je ne vois pas dans votre article un petit mot au sujet de Santos Dumont, brésilien, qui serait un des pères de l´aviation moderne.
J´aimerais savoir si ce titre si cher aux Brésiliens est une exagération, une chose bizarre et hors sens, ou bien si dans l´histoire de l´aviation on peut créditer à Santos Dumont une place d´honneur ?


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le nom du mouvement impressionniste ?

Réponse
Publicité