10 septembre 1880

Traité entre Brazza et le roi des Bateké Tio

Le chef ou makoko des Batks, signataire du trait de 1880 avec BrazzaLe 10 septembre 1880, sur les bords du fleuve Congo, Pierre Savorgnan de Brazza conclut un traité en plusieurs exemplaires avec le chef traditionnel des Batékés.

Par ce traité auquel l'Africain ne comprend goutte, la République française établit son protectorat sur un vaste territoire qui fait aujourd'hui partie du Congo-Brazzaville.

Habilement relayé par la propagande officielle, ce succès obtenu sans combat va nourrir dans le pays de Jules Ferry le mythe de la « mission civilisatrice » de la France.

Le jeune Brazza (28 ans), Français d'adoption, devient l'objet d'un véritable culte républicain et l'on se plait à opposer sa magnanimité à la brutalité de Stanley, un Britannique au service du roi des Belges, avec lequel il est entré en concurrence dans le bassin du Congo.

À Paris, le traité entre Brazza et le Makoko-Iloô est ratifié le 18 septembre 1882 par la Chambre des députés, dans l'enthousiasme. C'est qu'entre temps, Jules Ferry a converti une bonne partie des élites républicaines au principe de la colonisation.

Brazza, présenté comme l'ami des Noirs et le libérateur des esclaves, est nommé commissaire du gouvernement dans l'Ouest africain puis, de 1886 à 1897, commissaire général au Congo. Il jette les bases de la future Afrique Équatoriale Française : Congo, Gabon, Oubangui-Chari (aujourd'hui Centrafrique), Tchad et Cameroun...

Alban Dignat
Publié ou mis à jour le : 2023-01-10 09:41:36
Bernard VACHÉ (10-09-2018 15:19:33)

Le rapport de la mission d'inspection de 1905 (accablant : on comprend qu'il ait été escamoté) a été retrouvé par Catherine Coquery-Vidrovitch et Dominique Bellec et vient de faire l'objet d'un... Lire la suite

Jean Loignon (10-09-2018 14:55:14)

A l'intention de Gilles : Henry Morton Stanley né John Rowlands est né et mort britannique.

Jean Loignon (10-09-2018 14:48:29)

Suite à la devinette de la Lettre d'Hérodote.net de ce lundi 10, concernant Pierre Savorgnan de Brazza, né Italien et français par choix, je mentionnerai également l'officier François-Joseph-Am... Lire la suite

Gilles (12-06-2018 21:51:00)

Je retrouve avec plaisir les lectures de mon enfance. Tous ces grands explorateurs français étaient en réalité des humanistes à part Stanley qui était belge. Nous sommes loin des abus coloniaux ... Lire la suite

Jean MARTIN (06-10-2006 00:58:21)

Le traité avec le Makoko était sans doute"abusif et illégal" mais ce n'est pas le sergent Malamine qui assurait les fonctions d'interprête. Ce dernier était le Gabonais Ossiah, qui parlait la la... Lire la suite

POL JACOB (04-09-2006 20:06:04)

Conernant la critique de la colonisation, critique faite à ce jour, je constate que cela est très facile! Mais il faut se mettre dans l'époque où elle a eu lieu et elle n'était PAS du tout consid... Lire la suite

Josselyne (03-09-2006 21:36:50)

Le terme "roitelet" n'est pas péjoratif, il caractérise simplement le roi d'un petit état. Question cependant, le royaume Teke peut-il etre considéré comme un petit état ? Par contre,étant né... Lire la suite

Ndoi (02-06-2006 12:30:33)

Roitelet : "Roi d'un petit État; roi peu puissant, de peu d'importance" selon le dictionnaire en ligne de l'ATILF. Je suis surpris de trouver, sur un site se réclamant d'Hérodote, ce mot appliqu... Lire la suite

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net