18 décembre 1865

Abolition de l'esclavage aux États-Unis

La Guerre de Sécession (Civil War) est à peine terminée que le Congrès tranche sur ce qui en fut la cause directe : l'esclavage dans les plantations de coton du Sud. Il ratifie un amendement constitutionnel qui abolit formellement l'esclavage.

Le treizième amendement à la Constitution des États-Unis prend effet le 18 décembre 1865. Très bref, il énonce :
« Section 1.
Ni esclavage ni servitude involontaire, si ce n'est en punition d'un crime dont le coupable aura été dûment convaincu, n'existeront aux États-Unis ni dans aucun des lieux soumis à leur juridiction.
Section 2.
Le Congrès aura le pouvoir de donner effet au présent article par une législation appropriée »
.

Le 13e amendement et la libération des esclaves en 1865 aux Etats-Unis (lithographie)

L’abolition de l'esclavage comme arme de guerre

Dans les premiers temps de la guerre civile, le président Abraham Lincoln s'était refusé à abolir brutalement l'esclavage pour ne pas enfreindre l'autonomie garantie aux États par la Constitution fédérale de 1787.

Abraham Lincoln, d'après une photographie d'Anthony Berger du 9 février 1864, Library of CongressMais à mesure que se creuse le fossé entre les frères ennemis, le président se résigne à franchir le pas vers l'abolition et à l'utiliser comme arme de guerre.

C'est ainsi que le 22 septembre 1862, quelques jours après le premier succès nordiste à la bataille d'Antietam, Lincoln annonce l'émancipation des esclaves dans les États qui persisteront dans la rébellion le 1er janvier 1863.

Cette émancipation sera immédiate et sans indemnité d'aucune sorte dans ces États où vivent 80% des 4 millions d'esclaves noirs des États-Unis de l'époque. Par contre, dans les États intermédiaires, esclavagistes et néanmoins fidèles à l'Union nordiste, elle sera progressive, négociée et indemnisée.

Dès le 8 avril 1864, le Sénat vote le texte du futur amendement, qui doit étendre et pérenniser l'abolition de l’esclavage mais il n'est pas encore question de l'inscrire dans la Constitution, faute d'une majorité suffisante à la Chambre des Représentants.

Le 31 janvier 1865, tandis que la victoire se rapproche et que le Sud, ruiné et défait, n'est plus en état de négocier quoi que ce soit, Lincoln peut enfin le présenter au vote de la Chambre des Représentants. Il obtient la majorité requise des deux tiers au terme d'une intense bataille parlementaire.

Quelques mois après sa ratification, un 14e amendement garantit aux Noirs le droit de vote et l'égalité avec les Blancs devant la loi.

Cependant, ces principes vont longtemps rester lettre morte et, du fait des abus de la « Reconstruction », essentiellement durant le mandat du président Grant, le Sud des États-Unis va s'installer dans la ségrégation raciale.  

Publié ou mis à jour le : 2021-06-17 20:01:02

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net