11 avril 1713

Signature du traité d'Utrecht

Le 11 avril 1713, après quatorze mois de négociations pénibles entrecoupées de rebondissements militaires, les diplomates européens signent à Utrecht le traité qui met fin à la guerre de la Succession d'Espagne.

Fin d'une guerre européenne

En 1700, le roi d'Espagne Charles II, sans enfant, avait légué son royaume au duc Philippe d'Anjou, petit-fils du roi de France Louis XIV. Craignant une union de la France et de l'Espagne, plusieurs États européens, dont l'Angleterre et l'Autriche, s'étaient coalisés contre les Bourbons.

Après de sévères revers militaires, la France écarte le danger d'invasion grâce à la victoire du vieux maréchal Villars à Denain. Louis XIV peut enfin négocier la paix dans des conditions à peu près honorables.

À Utrecht, ses diplomates et ceux de l'Espagne font face aux représentants de l'Angleterre, de la Hollande, du Portugal, de la Savoie et de la Prusse.

La signature du traité donne lieu à une vaste redistribution des cartes en Europe... Elle nous fait penser a posteriori à une avant-première des traités de Vienne (1815) et de Versailles (1919).

Elle consacre l'effacement de l'Espagne de l'avant-scène européenne et inaugure l'extraordinaire ascension de l'Angleterre qui jette les fondations d'un empire colonial planétaire.

– Les Provinces-Unies, bien que victorieuses, cèdent à leurs rivaux anglais la primauté maritime et commerciale.

– L'Allemagne et l'Italie restent divisées, malgré la montée en puissance de la Prusse et de la Savoie.

– La France conserve de « beaux restes ». Ses frontières, puissamment fortifiées par Vauban, la tiendront à l'abri de l'invasion jusqu'en 1792.

L'Europe à la mort de Louis XIV

Cliquer pour agrandir la carte
L'Europe à la mort de Louis XIV (carte : Alain Houot, Herodote.net)
La France apparaît en 1715, à la mort de Louis XIV, comme le royaume le plus peuplé, le plus puissant et le plus prospère d'Europe, avec une vingtaine de millions d'habitants et une population en progression. La «ceinture de fer» de Vauban la protège durablement contre les risques d'invasion...

Publié ou mis à jour le : 2019-11-15 13:58:59
Yves Petit (11-04-2022 01:07:37)

Dans mon récent commentaire, je mentionnais que la France sous Louis XV a été une catastrophe. C'est vrai mais je me suis trompé sur le roi qui était aux commandes lors du traité d'Utrecht. C'était encore le vieux roi Soleil et non le petit roi Louis XV qui connaitra son abîme avec la défaite à la guerre de sept ans et le traité de Paris de 1763.

Yves Petit (10-04-2022 14:07:04)

La France sous Louis XV est une faillite épouvantable. Comment se fait-il que le Grand Louis XIV n'ait pu choisir un homme mature capable de gouverner la France et ses colonies de façon honorable?

Rémy Volpi (12-04-2021 13:31:50)

Comme les commentateurs précédents, je conteste l'appellation "empereur d'Allemagne" pour désigner, de manière que je crois malicieusement erronée, l'empereur du Saint Empire Romain Germanique", insti... Lire la suite

Jean MUNIER (22-03-2018 08:20:22)

Bismarck n'avait pas réussi à persuader GUILLAUME 1ER pour le titre d'empereur d' Allemagne , pouvoir trop symbolique , alors il trouva une astuce : EMPEREUR ALLEMAND

jacques D. (09-04-2013 10:12:31)

l'expression empereur d'Allemagne est erronée, on disait l'empereur tout court, et l'empire recouvrait un ensemble beaucoup plus vaste que l'Allemagne actuelle (Pays-Bas, est de de la France, Suisse, ... Lire la suite

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net