20 novembre 1695 - Mort de Zumbi dos Palmares au Pernambouc - Herodote.net

20 novembre 1695

Mort de Zumbi dos Palmares au Pernambouc

Vers 1630, des esclaves de différentes plantations du Pernambouc (nord-est du Brésil) se soulèvent et s'enfuient dans l'intérieur des terres, pour échapper à leurs maîtres hollandais. Ils fondent au pied d'une montagne une « république noire » ou quilombo : Palmares.

Ils sont rejoints par d'autres fugitifs, des Noirs mais aussi des Indiens et même des Blancs. Tels les Romains des origines, ils organisent des raids sur les villages et plantations alentours pour enlever des femmes.

Ainsi se met en place une communauté appelée à durer, malgré les expéditions punitives des Hollandais puis des Portugais qui prennent leur place. Palmares va compter jusqu'à 20 000 habitants répartis en plusieurs agglomérations, devenant la plus importante communauté d'esclaves fugitifs (ou esclaves « marrons ») du Brésil.

Paradoxalement, c'est la signature en 1678 d'un traité de paix avec le gouverneur portugais du Pernambouc, Pedro de Almeida, qui va entraîner la ruine de la communauté. Refusé par la majorité des habitants, le traité provoque une guerre civile et la rébellion d'un chef charismatique, Zumbi dos Palmares. Celui-ci est en définitive tué le 20 novembre 1695 par les Portugais.

Il deviendra au Brésil le symbole des révoltes d'esclaves, mais en dépit de celles-ci, le pays devra attendre près de deux siècles avant d'abolir l'esclavage.

Yves Chenal
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès