10 août 1539

Ordonnance de Villers-Cotterêts

Entre le 10 et le 15 août 1539 (note), le roi François Ier signe une ordonnance de 192 articles dans son château de Villers-Cotterêts.

Cette ordonnance très importante institue en premier lieu ce qui deviendra l'état civil en exigeant des curés des paroisses qu'ils procèdent à l'enregistrement par écrit des baptêmes, autrement dit des naissances (des ordonnances ultérieures prescriront aussi l'enregistrement des mariages et des décès). Une innovation dont les généalogistes mesurent pleinement la portée.

L'ordonnance établit par ailleurs que tous les actes légaux et notariés seront désormais rédigés en français. Jusque-là, ils l'étaient en latin, la langue de toutes les personnes instruites de l'époque.
 

Première page de l'ordonnance de Villers-Cotterets (1539, BNF)

Une administration plus accessible

L'ordonnance de Villers-Cotterêts, qui a été rédigée par le chancelier Guillaume Poyet, est parfois connue sous le nom de Guilelmine.

Son article 111 énonce joliment : « Et pour ce que telles choses sont souvent advenues sur l'intelligence des mots latins contenus dans lesdits arrêts, nous voulons dorénavant que tous arrêts, ensemble toutes autres procédures, soit de nos cours souveraines et autres subalternes et inférieures, soit de registres, enquêtes, contrats, commissions, sentences, testaments, et autres quelconques actes et exploits de justice, ou qui en dépendent, soient prononcés, enregistrés et délivrés aux parties, en langage maternel et non autrement ».

De cet article, il découle que tous les sujets du roi pourront comprendre les documents administratifs et judiciaires.... sous réserve néanmoins qu'ils lisent et écrivent la « langue d'oïl » pratiquée dans le bassin parisien et sur les bords de la Loire.

Comment le français a séduit les élites

L'ordonnance de Villers-Cotterêts est d'autant plus importante qu'à la différence de la plupart des autres nations européennes (Angleterre, Allemagne, Espagne....), la France est une construction politique sans unité linguistique à l'origine.

Les élites du royaume, conscientes de cette faiblesse, n'ont pas attendu l'ordonnance pour faire leur la langue française, même dans les provinces les plus éloignées, et ainsi se rapprocher du pouvoir central. Ainsi, en 1448, peu après sa création, le Parlement de Toulouse décide de son propre chef qu'il n'emploierait plus que la langue d'oïl dans ses travaux et ses écrits, bien que cette langue fût complètement étrangère aux parlementaires et à leurs concitoyens ; plus étrangère que peut l'être aujourd'hui l'anglais pour les Français !

Notons aussi que le premier acte notarié en français a été rédigé en 1532 (sept ans avant l'ordonnance de Villers-Cotterêts) à... Aoste, sur le versant italien des Alpes !

Publié ou mis à jour le : 2023-10-25 08:34:13
Jean-Michel Duprat (01-11-2023 16:24:31)

" ... Dix ans plus tard, Joachim du Bellay publie Défense et Illustration de la langue française ..." Ouf ! Merci pour cet encadré . Si l'ordonnance de Villers-Cotterêts est, à juste titre, considérée... Lire la suite

Jean LOIGNON (01-11-2023 15:07:38)

L'édit de Villers-Cotterêts a été précédé de 4 ans par un autre événement qui s'inscrit dans le même élan de promotion de notre langue : la traduction et l'édition en 1535 de la Bible en français à pa... Lire la suite

Feisstritz (19-10-2023 10:30:42)

À la liste de Monique, j'ajouterais "happy hour", pourquoi pas le remplacer, en aussi court, par "heures gaies", ou meilleures heures" ou "moments privilégiés" ou bien d'autres encore tellement notre ... Lire la suite

Gilles Néron (11-08-2020 12:44:48)

Malheureusement les langues naissent et meurent comme tout ce qui est soumis au temps. Elles se répandent avec le pouvoir de leurs locuteurs et s'éteignent avec du fait de l'apparition d'une plus gran... Lire la suite

Monique (10-08-2010 10:46:57)

Que l'on commence à infliger de fortes amendes aux ridicules et prétentieux commerçants qui affichent des enseignes dans un lamentable "franglais" : Nes'coffee Country Club New flavor Ocean beach ... Lire la suite

GORAHERRIA (11-01-2010 22:04:43)

Le français est une belle langue comme les autres langues!Les"gentils-petits"français qui veulent l'imposer aux autres(bretons,alsaciens,basques par exemple)ne font qu'exprimer un ego empreint de domi... Lire la suite

Jean-Marie (11-08-2009 22:59:59)

J'ai toujours été un défenseur de la langue française, la langue de la culture et de la diplomatie. Autant sur le plan international que sur le plan continental, au sens propre du terme, du Canada jus... Lire la suite

Werling (10-08-2009 19:52:03)

Votre article sur l'ordonnace de Vikllers-Cotterêts m'inspire deux reflexions : -1- L'ordonnance dit que tous les documpents officiels doivent être écrits "en langage maternel". Mais cela doit alors ... Lire la suite

Jean MARTIN (15-09-2006 04:13:20)

Très bel et très utile article! Notre langue est menacée d'une rupture comme il en existe déjà une en Grèce où les milieux modestes parlent le démotique, ou zau Démotique, ou au Maroc où ils parlent ... Lire la suite

Mikael Bystro (23-08-2006 18:22:11)

Beaucoup de gens massacrent la langue française en nous faisant croire que c'est la norme (souvent copiée sur le sabir dit des banlieues ou du rap ou du verlan ou du n'importe quoi). Le petit père all... Lire la suite

Suze (05-06-2006 21:38:01)

Merci et bravo pour cet article qui remet enfin la langue française à sa place, qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Puissiez-vous avoir raison en nous laissant espérer que dans un avenir plus ou moi... Lire la suite

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net