Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>
La chrétienté médiévale en crise
• 13 décembre 1294 : renonciation de Célestin V
• 8 septembre 1303 : algarade à Avignon
• 5 juin 1305 : un pape français à Avignon
• 8 avril 341 : Pétrarque reçoit une couronne de lauriers
• 21 mai 1347 : Rienzo instaure la République à Rome
• 17 janvier 1377 : le pape quitte provisoirement Avignon
• 7 juillet 1415 : Jan Hus est brûlé à Constance
• 11 novembre 1417 : la papauté refait son unité à Constance
• 30 octobre 1439 : Bâle élève un duc de Savoie à la papauté
• 5 décembre 1484 : le pape fait enquêter sur les sorcières
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

5 décembre 1484

Le pape enquête sur les sorcières


Par la bulle (*) du 5 décembre 1484 (Summis desiderantas affectibus), le pape Innocent VIII ordonne une enquête sur les sorciers, les sorcières et la sorcellerie, en vue de définir les signes auxquels on peut reconnaître le pacte d'un individu avec le démon !

Comme l'atteste cet acte, c'est curieusement à la fin du Moyen Âge, tandis que la foi médiévale recule au profit de la philosophie gréco-romaine, que les prétendues sorcières sont désignées à la vindicte publique !

Sale temps pour les sorcières

Martin le Franc, Le Champion des dames, 1451

Au Moyen Âge, on se contente le plus souvent d'exposer en place publique les femmes soupçonnées de sorcellerie car on les considère comme de pauvres folles, plus dignes de pitié qu'autre chose.

Les premiers procès et bûchers apparaissent à la fin du XIIIe siècle dans le Languedoc, en lien avec la traque des hérétiques cathares par l'Inquisition. 

Tout change au XVIe siècle quand la justice civile s'empare de la question, en France et dans les pays germaniques...

Les tribunaux héritent des procès en sorcellerie et les juges de la Renaissance, à la différence des inquisiteurs du Moyen Âge, croient volontiers à la réalité des sabbats tout comme au pouvoir maléfique des sorcières. Ils font en conséquence brûler celles-ci à l'égal des hérétiques.

Les procès en sorcellerie sont un phénomène caractéristique de la Renaissance (fin du XVe siècle, XVIe et XVIIe siècles). Ils débutent vers 1430 et la plupart ont lieu entre 1560 et 1630. Ils se soldent par l'envoi au bûcher d'environ 30 000 à 60 000 malheureuses, pour environ le double de procès.

Les estimations demeurent imprécises car aux procès en règle s'ajoutent des exécutions privées qui s'apparentent à des lynchages.

Anna Göldin, die letzte Hexe (film de Gertrud Pinxus, 1991)Cette « grande chasse aux sorcières », comme elle est usuellement appelée, sévit principalement en Allemagne où l'on recense la moitié des bûchers.

Mais c'est en Suisse que leur fréquence rapportée à la population est la plus élevée.  Dans le seul pays de Vaud, on compte un total de 1 700 bûchers (jusqu'à 25 en une seule année !).

La dernière sorcière, Anna Göldi, a été décapitée le 18 juin 1782 dans le canton suisse de Gladis. Elle a été réhabilitée le 28 août 2008...


Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-03-06 19:33:59

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

gouilly (05-12-201618:16:49)

Et les sorciers??????
Mais seules les femmes peuvent faire des pactes avec le diable!!!
Cherchez derrière , le "DESIR" de l'homme .Excusez-moi ,Messieurs!!!!!

JeanYves (07-12-201517:17:18)

On peut lire le livre de Guy Bechtel "La sorcière et l'Occident"

aLAIN (07-12-201510:58:51)

Je ne vois pas pourquoi! Moi, anticlérical de base, je lis "Tout change à partir du moment où disparaît l'Inquisition, en France et dans les pays germaniques... Les tribunaux civils héritent des procès en sorcellerie..."?????

F. Lautier (07-12-201510:37:29)

Sur l'histoire des sorcières, on peut lire l'analyse passionnante de Silvia Federici : "Caliban et la Sorcière" (trad. 2014), qui situe cette violence particulière dans un contexte social et donc politique plus ample.

Erik (06-12-201511:26:47)

J'entends déjà croasser les anticléricaux...


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

D'où vient le surnom d'«Immortel» donné aux membres de l'Académie française ?

Réponse
Publicité