12 décembre 1481

Elmina, premier comptoir européen en Afrique

Au XVe siècle, les Portugais furent les premiers Européens à explorer l'Afrique et commercer avec ses habitants.

Le 12 décembre 1481, une flotte de douze vaisseaux quitte Lisbonne sous le commandement de Diogo de Azambuja. Le capitaine a reçu du roi Jean II mission de bâtir un comptoir fortifié dans le golfe de Guinée pour protéger les négociants portugais qui, depuis vingt ans déjà, échangent avec les riverains de l'or contre des biens manufacturés. En janvier 1482, la flotte atteint la Costa da Mina (future Côte de l'Or, actuel Ghana). Après s'être entendus avec les habitants du village voisin, les Portugais débarquent des éléments de construction préfabriqués et érigent un fortin dénommé Sao Jorge da Mina ou Saint-Georges de la Mine. C'est le premier d'un long chapelet de comptoirs européens qui s'étireront dans les décennies suivantes tout le long du golfe de Guinée.

Les Hollandais vont s'emparer en 1637 de Saint-Georges de la Mine puis le céder aux Anglais en 1872. Mais le « roi » Kobena Gyan et les habitants, Européens, Africains et métis, ayant le front de refuser leur tutelle, les Anglais devront bombarder et raser le comptoir. Cette destruction marque le passage de l'Afrique à l'ère coloniale. C'en est fini de l'époque où les souverains locaux pouvaient commercer assez librement avec les commerçants européens. Saint-Georges de la Mine est aujourd'hui un village de pêcheurs du nom d'Elmina.

André Larané
Publié ou mis à jour le : 2021-12-14 17:26:37

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net