10 mars 2017 - En France, le patrimoine est menacé mais personne ne proteste - Herodote.net

10 mars 2017

En France, le patrimoine est menacé mais personne ne proteste

Pourquoi la défense de l’entretien des monuments est-elle devenue « réac » ? s'interroge Michel Guerrin dans Le Monde. Hamon n’en parle pas, Mélenchon à peine, Macron pas mal, Fillon beaucoup, Dupont-Aignan énormément, Le Pen à la folie.

Les défenseurs du patrimoine ont la réputation d’être des nostalgiques indécrottables. Le problème, c’est qu’ils ont raison d’être un peu paranos. Car les chiffres sont accablants. Toute la culture ou presque a trinqué sous Hollande. Mais le secteur qui, de loin, a le plus bu la tasse, est le patrimoine...

L’aménagement du territoire, utopie des années 1960, est une notion morte. « Tout le monde s’écharpe sur le Grand Paris sans que personne s’intéresse à ce qui se passe dans le reste du pays », dit François de Mazières, maire de Versailes, dans son livre Le Grand Gâchis culturel (entretien avec Olivier Le Naire, Albin Michel). Il ajoute : « On laisse défigurer la France avec la bénédiction de l’Etat. »

Jack Lang lui-même s'est lancé dans le combat avec son livre Ouvrons les yeux ! (HC Editions, 2013), qui, en quarante pages, évoque une « nouvelle bataille du patrimoine ». Dans sa ligne de mire, les entrées de ville, l’urbanisme standardisé, les lotissements pavillonnaires, les zones d’activité, les ronds-points kitsch, le mitage du paysage, les parkings anarchiques et même les jardinières et poubelles disgracieuses. Cette création laide sera le patrimoine de demain.



En savoir plus avec Le Monde

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net