Le dictionnaire de l'Histoire - autodafé - Herodote.net

Le dictionnaire de l'Histoire

autodafé

Le mot autodafé, apparu en France au début du XVIIIe siècle, vient du portugais «auto da fe» (acte de foi). Un demi-millénaire plus tôt, au Moyen Âge, l'«auto da fe» désignait une séance solennelle de l'Inquisition, aussi appelée «sermo generalis», au cours de laquelle les personnes accusées d'hérésie devaient faire la preuve de leur bonne foi. À défaut, elles étaient livrées au bras séculier et brûlées. L'expression en est venue à désigner la mise au bûcher de livres interdits par l'autorité civile ou religieuse. Les nazis ont ainsi manifesté en 1933 leur haine de la démocratie par un spectaculaire «autodafé des livres».

Voir : Les bûchers de livres, d'Akhenaton à Daech

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net