Au théâtre - Souffler n'est pas jouer - Herodote.net

Au théâtre

Souffler n'est pas jouer

Fort de ses lointaines origines et de sa popularité aux temps modernes, le théâtre imprègne abondamment notre vocabulaire. En voici la preuve à travers un petit jeu et nos lexiques...

Isabelle Grégor
la Comédie française (dessin d'A. Meunier, 1790, BNF)
Vocabulaire du théâtre :

Acte : suite de scènes
Aparté : paroles que le personnage s'adresse à lui-même
Baignoire: loge située au niveau et au fond du parterre
Brigadier  : bâton avec lequel on frappe avant chaque représentation douze coups rapides puis les fameux « trois coups » espacés
Catharsis : purgation, libération des passions au moyen de la représentation théâtrale
Chœur: dans le théâtre grec ancien, personnage collectif symbolisant la cité
Claque : spectateurs payés pour soutenir une pièce et chauffer la salle
Coryphée : chef du choeur
Côté cour / côté jardin : partie de la scène se trouvant à droite / à gauche, du point de vue du spectateur
Cothurne : chaussure lacée comportant une très épaisse semelle
Coulisses : partie cachée située sur les côtés ou derrière un décor.
Coup de théâtre : événement inattendu et brusque qui modifie radicalement la situation
Dénouement : moment capital d'une pièce de théâtre à partir duquel l'intrigue s'achemine vers son terme
Deus ex machina : dénouement obtenu par des artifices spectaculaires (un dieu qui surgit d'une trappe...)
Didascalie : indications textuelles donnant des détails sur le jeu et la mise en scène
Dramaturge : auteur de pièce de théâtre
Diégésis : imitation par le récit raconté
Fosse d’orchestre : partie de la salle, devant la scène, où se trouvent placés les musiciens
Hybris : arrogance qui pousse le héros à défier les dieux et le conduit à sa perte
Manteau d'Arlequin : partie de la scène qui commence après le rideau d'avant-scène et se termine au premier plan des coulisses
Mimésis : imitation par la représentation de personnages agissants
Monologue : long texte dit par un personnage comme s'il se parlait à lui-même
Parterre : partie d’un théâtre située au rez-de-chaussée
Pendrillons : rideaux de velours noir qui cachent les coulisses, sur les côtés de la scène
Poulailler : nom familier donné au dernier balcon, la plus mauvaise place d'un théâtre à l'italienne
Quiproquo : confusion qui fait prendre un personnage pour un autre, une chose pour une autre
Rampe : rangée de lumières sur le devant de la scène
Réplique : parole prononcée par un des personnages dans un échange de paroles
Rideau : le rideau d'avant-scène se doit d'être dans une draperie rouge.
Scène : période de temps s’écoulant entre l’entrée ou la sortie d’un des personnages principaux ; également espace de jeu, par rapport à la salle où se tient le public
Scène d’exposition : située au début d'une pièce, scène qui livre au spectateur les informations nécessaires à la compréhension de la situation de départ
Souffleur : employé qui souffle les répliques aux comédiens à la mémoire défaillante
Stichomythie : répliques courtes, partie d'un dialogue où les interlocuteurs se répondent vers pour vers
Tirade : paroles composées d'un texte assez long, adressé sans être interrompu à un ou plusieurs personnages

Les types de pièce :

Comédie : genre qui provoque le rire (Aristophane, Molière...)
Comédie-ballet : comédie comprenant des intermèdes chantés et dansés (Molière et Lully)
Commedia dell'arte : comédie populaire italienne du XVIe siècle présentant des personnages caricaturaux comme le Capitan, Arlequin, Pantalon...
Drame bourgeois : genre moralisateur créé au XVIIIe siècle pour peindre les réalités des milieux bourgeois (Denis Diderot, Beaumarchais...)
Drame romantique : genre du XIXe siècle qui rompt avec les règles classiques et n'hésite pas à mêler tragique et comique (Alfred de Musset, Victor Hugo...)
Drame satyrique : pièce de la Grèce ancienne mettant en scène un choeur de satyres
Farce : petite pièce comique du Moyen Âge
Mélodrame : genre populaire présentant des situations invraisemblables
Miracle : pièce du Moyen Âge qui évoque la vie d'un saint ou de la Vierge
Mystère : pièce religieuse du Moyen Âge jouée sur les parvis des églises
Théâtre de l'absurde : genre du XXe siècle qui dénonce l'absurdité de la condition humaine (Samuel Beckett, Eugène Ionesco...)
Tragi-comédie : tragédie se terminant comme une comédie (Pierre Corneille...)
Tragédie : genre qui montre l'homme luttant contre son destin, pour créer la terreur et la pitié chez le spectateur (Eschyle, Sophocle, Euripide, William Shakespeare, Pierre Corneille, Jean Racine...)
Vaudeville : comédie légère du XIXe siècle, bâtie sur des malentendus (Georges Courteline, Georges Feydeau, Eugène Labiche...)

Les expressions nées du théâtre

Retrouvez le sens de ces expressions (solutions en fin d'encadré) :


1) il faut apporter son parapluie

2) parler dans ses bottes

3) faire rire le velours

4) sortir sur le ventre

5) se ramasser une veste

6) être du chapeau

7) faire le 3ème hallebardier dans le brouillard

8) jouer comme un mangeur d'enfants

9) recevoir des pommes cuites

10) pêcher à la ligne

11) faire faire l'avion au rideau

12) faire chéri-chéri

13) mettre du bois

a) recevoir un mauvais accueil

b) sortir de scène au milieu d'un silence glacial

c) conseil pour se protéger des postillons d'un acteur
d) faire un fiasco

e) jouer devant des fauteuils vides

f) avoir un petit rôle de figuration

g) parler trop bas

h) chauffer le public

i) jouer avec un air particulièrement effrayant

j) attraper les répliques lancées par le souffleur

k) lever le rideau trop brutalement

l) multiplier les embrassades

m) ne pas avoir de cachet fixe, faire passer son chapeau pour récolter de l'argent
Expressions passées dans le langage courant :

D'après Agnès Pierron, Dictionnaire de la langue du théâtre. Mots et mœurs du théâtre (Le Robert, 2009)


Jouer les accessoires

Tenir l'affiche

Être une bête de scène

Être sous les feux de la rampe

Brûler les planches

Faire relâche

Rester en carafe

Chauffer la salle

Frapper les trois coups

Être le troisième couteau

Être le dindon de la farce

Jouer les divas

Être un enfant de la balle

L'envers du décor

Amuser la galerie

Faire pleurer Margot

Être un monstre sacré

Jouer au pied levé

Faire le pitre

Avoir le beau rôle

Se ramasser une veste

Casser la baraque

Lever de rideau

avoir un rôle insignifiant

durer, être représenté longtemps

personne qui enflamme les foules

être sur scène

jouer avec fougue

s'accorder un jour de repos

ne plus savoir répondre à une réplique

engager les spectateurs à applaudir

donner le signal du commencement

être un traître

être trompé

faire preuve d'un comportement capricieux

être né dans une famille d'artistes

ce qui est ordinairement caché

amuser les personnes qui nous entourent

abuser de la sensibilité du public

comédien très célèbre

prendre un rôle sans avoir eu le temps de se préparer

amuser le badaud pour l'attirer dans la salle

avoir le rôle qui vous met en valeur

faire un fiasco

rencontrer le succès

Le rideau tombe

Solutions du jeu précédent : 1-c, 2-g, 3-e, 4-b, 5-d, 6-m, 7-f, 8-i, 9-a, 10-j, 11-k, 12-l, 13-h.

L'auteur : Isabelle Grégor

Isabelle Grégor

Isabelle Grégor a obtenu un doctorat de Lettres modernes avec une thèse consacrée au récit de voyage de Bougainville. Cette thèse a donné lieu à des publications, par exemple dans la Revue d'Histoire maritime, et à des conférences dans des colloques scientifiques.

Notre collaboratrice a également passé avec succès le concours de CAPES en 2008 et enseigne les lettres dans un lycée de Poitou-Charentes.

Publié ou mis à jour le : 2019-03-18 11:03:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net