Des Lumières à l'Âge industriel

Les colonies

Au XIXe siècle, les puissances européennes étendent leurs possessions dans le monde entier dans une « course au clocher » qui accentue leurs rivalités.

 

I] Un exemple de conquête coloniale : Madagascar

La grande île de Madagascar se situe au sud-est de l'Afrique. C'est une monarchie, avec une reine à sa tête. La France lance contre elle une première expédition en 1883. En 1896, après une guerre rapide, l'île devient colonie française.

Pour les hommes politiques, Madagascar offrirait à la France un intérêt stratégique pour la marine française, militaire ou marchande sur le chemin des Indes. D'autre part, l’île pourrait avoir un intérêt économique par son exploitation et sa mise en valeur.

Le combat est de toute façon inégal : les Français sont plus nombreux, mieux armés et organisés. L'armée coloniale est composée d'officiers blancs, Français, et d'hommes de troupes africains, les «tirailleurs sénégalais». Ce qui veut dire que des habitants d'autres colonies françaises sont engagés pour étendre les possessions françaises.

Une fois l'île occupée, le général Gallieni en devient gouverneur ; la monarchie malgache est destituée. Gallieni adopte une attitude sévère envers la population. L'armée française réprime la résistance malgache en s'en prenant aux résistants supposés et aux populations civiles. Les codes de la guerre ne sont pas respectés car des prisonniers sont exécutés sans procès.

Gallieni tente de convaincre les Malgaches : tout en conservant leurs traditions, ils pourront profiter des bienfaits que la France leur promet. Cette proposition peut être comprise comme un avertissement si jamais les Malgaches ne coopéraient pas avec la France... La conquête puis l'occupation de Madagascar sont donc brutales.

II] Les Européens se lancent à la conquête du monde
1- Les Européens fondent de vastes empires coloniaux

La grande période de l'expansion coloniale européenne correspond à la fin du XIXe siècle. Vers 1870, les Européens sont surtout présents sur les côtes africaines alors qu'en 1914 ils ont conquis l'intérieur du continent, sans compter les Indes et le Sud-Est asiatique.

Les deux plus grands empire coloniaux à cette époque sont ceux de l'Angleterre puis de la France.
L'Angleterre possède ou domine : Égypte, Soudan, Kenya, Union Sud-Africaine, Indes, Malaisie, Australie et Canada.
La France possède : Algérie, Afrique Occidentale Française (AOF), Afrique Équatoriale Française (AEF), Madagascar et Indochine.

En 1914, les autres grandes puissances coloniales sont la Belgique (Congo), les Pays-Bas (Indes néerlandaises), l'Allemagne (Togo, Cameroun), le Portugal (Angola et Mozambique) et l'Italie (Libye) et aussi les États-Unis qui ont enlevé plusieurs colonies à l'Espagne (Cuba, Porto-Rico, Philippines).

2- Les conquêtes coloniales entraînent des rivalités

En 1898, la France et le Royaume-Uni sont au bord de la guerre suite à la confrontation brutale entre l'expédition Marchand et l'armée anglo-égyptienne de Kitchener sur les bords du Nil, à Fachoda.

En 1911, l'Allemagne intervient au Maroc, un État que convoite la France ! La guerre est évitée par un accord : la France s'assure des droits sur le Maroc mais cède une partie du Congo aux Allemands. C'est le «coup d'Agadir».

3- Des avis divergents sur la colonisation

Le ministre Jules Ferry, fervent républicain, assure que la colonisation fera la prospérité et la grandeur de la France mais aussi et avant tout apportera la civilisation aux «races inférieures».

Son adversaire Georges Clemenceau conteste ce discours : il voit dans la colonisation est une atteinte aux droits de l'homme et plus encore une perte d'énergie par rapport à l'objectif primordial des Français : récupérer l'Alsace-Lorraine, annexée par l'Allemagne.

III] La société coloniale

En Afrique subsaharienne (ou Afrique noire), mais également en Asie du Sud-Est (ou Indochine), les colons mettent en valeur les territoires qu'ils occupent : ioutes, ponts, voies ferrées, etc. Ils font construire ces infrastructures par des milliers d'indigènes. C'est souvent du travail forcé qui s'apparente à la corvée du Moyen Âge, avec de très faibles salaires et des conditions de travail et d'hygiène exécrables.

Ces infrastructures se destinent à l'acheminement des ressources du sol et du sous-sol vers les ports, en vue de l'expédition en bateau vers la métropole.

L'éducation des indigènes est généralement le lot des missionnaires chrétiens. Cette activité est par exemple illustrée par Hergé dans son album Tintin au Congo : dans l'édition de 1931, en noir et blanc, Tintin enseigne une leçon de géographie à des jeunes Congolais pour leur expliquer que leur patrie est la Belgique...

Pour les colons, l'éducation doit surtout promouvoir les enfants des chefs de tribus : ainsi, en maîtrisant la langue des colons, le fils peut-il traduire dans sa langue les ordres du gouverneur. Ce même fils, espèrent les colons, défendra plus tard sa nouvelle culture car il aura les moyens de la comprendre... À l'inverse, des intellectuels comme Senghor en Afrique ou Hô Chi Minh en Asie appelleront à l'indépendance de leur peuple, révoltés par la domination coloniale.

L'administration des colonies, en Afrique, est confiée à un gouverneur assisté d'une poignée de fonctionnaires et de militaires métropolitains. Les chefs de tribus les relaient auprès de la population. Cette société coloniale est très inégalitaire. Les colons ont un bien meilleur niveau de vie que les indigènes. Ils veillent aussi à bien se séparer des populations qu'elles dominent : en ville, Blancs et indigènes ont chacun leur quartier.

Pour aller plus loin

- La colonisation de l'Afrique et ses détracteurs [analyse]

- La colonisation vue par les penseurs français [document]

Des outils pour comprendre
- Les empires coloniaux à la veille de la Première Guerre mondiale :

Cliquer sur la carte pour l'agrandir
Les empires coloniaux à la veille de la Première Guerre mondialeEn 1914, l'«empire colonial français» recouvre sur le planisphère : 100 millions d'habitants, dont 40 millions de citoyens français, et près de 10 millions de km2, dont la plus grande partie en Afrique, dans la zone saharienne et subsaharienne.

Vérifier les connaissances

- Quel pays a placé le Maroc sous son «protectorat» ? [réponse]

- Quel roi européen a fait de l'immense Congo sa propriété personnelle ? [réponse]

Antoine Vergnault
Publié ou mis à jour le : 2022-03-14 17:08:19

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net