ça s'est passé un... - 30 décembre - Herodote.net

ça s'est passé un...

30 décembre

Événements

30 décembre 1905 : La Veuve Joyeuse triomphe à Vienne

Le 30 décembre 1905, La Veuve Joyeuse triomphe à Vienne. Le compositeur austro-hongrois Franz Lehar renouvelle l'opérette. Dans le même temps, la ville impériale voit le triomphe de l'Art nouveau ou Jugendstil, inventé par les artistes de la Sécession.



30 décembre 1911 : Proclamation de la République en Chine

Le 30 décembre 1911, Sun Yat-Sen proclame la République de Chine. Il devient le premier président du gouvernement provisoire installé à Nankin.

Les républicains dénoncent la légitimité du gouvernement impérial de Pékin. Celui-ci, affaibli par les séditions et les humiliations que lui ont fait subir les puissances occidentales, ne tardera pas à disparaître.



30 décembre 1916 : Assassinat de Raspoutine

Selon le calendrier grégorien, c'est le 30 décembre 1916 que meurt Gregori Iefimovitch (44 ans), plus connu sous le surnom de Raspoutine (« débauché » en russe)...

Suite de l'article

30 décembre 1922 : Baptême de l'URSS

Le 30 décembre 1922, cinq ans après le coup d'État des bolcheviques (la Révolution d'Octobre), la Russie change son nom pour celui d'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS).

Il s'agit d'une fédération qui regroupe la Russie proprement dite, l'Ukraine, la Biélorussie et la Transcaucasie. Au fil des décennies, elle en viendra à compter quinze Républiques à l'autonomie très formelle...

Suite de l'article

C'est sa fête : Roger

Roger aurait été au Moyen Âge évêque de Cannes, une ville des Pouilles, au sud de l'Italie, celle-là même où Hannibal triompha des Romains.

Naissances

Rudyard Kipling

30 décembre 1865 à Bombay (Indes britanniques) - 18 janvier 1936 à Londres (Angleterre)

Biographie Rudyard Kipling

Né à Bombay (Inde), Joseph Rudyard Kipling (prix Nobel de Littérature 1907) acquiert la célébrité avec des romans destinés à la jeunesse : The Jungle Book (Le livre de la Jungle, 1895) et Captains Courageous (Capitaines courageux, 1897).

Mais c'est en qualité de chantre malheureux de l'impérialisme qu'il gagnera sa place dans l'Histoire...

Mao Zedong

30 décembre 1893 à Shaoshan (Hunon, Chine) - 9 septembre 1976 à Pékin (Chine)

Biographie  Mao Zedong

Fils d'un riche paysan, Mao Zedong participe à la fondation discrète du Parti communiste chinois (PCC), en 1921, à Shanghai.

L'alliance de raison entre les communistes et le parti nationaliste Guomindang de Tchang Kaï-chek se clôt sur une rupture brutale. Mao doit fuir sa province du Hounan. C'est la Longue Marche qui le mène au Shaanxi au terme d'un périple de 12000 km. Désormais en sécurité et fort d'une autorité sans faille sur ses troupes, Mao introduit la révolution dans les campagnes par le partage des terres… et le massacre des mécontents.

Pour faire face aux Japonais qui ont envahi le pays, Mao se rapproche de Tchang Kaï-chek. Mais sitôt la Chine libérée, la guerre fratricide reprend. Elle se termine en 1949 par la fuite de Tchang Kaï-chek à Taiwan et la proclamation par Mao de la République populaire de Chine.

Surnommé le «Grand Timonier», Mao Zedong entraîne les Chinois dans des entreprises hasardeuses qui se soldent par des millions ou des dizaines de millions de morts : «campagne des Cent Fleurs», «Grand bond en avant», «révolution culturelle». Il se brouille aussi avec les Soviétiques. À sa mort, il laisse le pays exsangue mais, contre toute attente, son successeur, le réformiste Deng Xiaoping, le «Petit Timonier» (à peine plus de 1m 50 de taille !), va engager la Chine dans la voie d’un redressement aussi rapide que spectaculaire.

Décès

José Floridablanca

21 octobre 1728 à Murcie (Espagne) - 30 décembre 1808 à Séville (Espagne)

Biographie José Floridablanca

Successivement membre du Conseil de Castille, ambassadeur à Rome puis Premier ministre du roi Charles III, José Moñino y Redondo, comte de Floridablanca (on écrit aussi Florida Blanca), est le principal représentant en Espagne du «despotisme éclairé», en vogue à la fin du XVIIIe siècle dans les principaux royaumes d'Europe continentale...

Romain Rolland

29 janvier 1866 à Clamecy (Nièvre, France) - 30 décembre 1944 à Vézelay (Yonne, France)

Pendant la Grande Guerre, l'écrivain Romain Rolland se retire en Suisse. Dans Au-dessus de la mêlée, il plaide pour la paix et la sauvegarde de la culture occidentale, ce qui lui vaut le reproche de trahir son pays. Prix Nobel 1916.

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Galerie d'images
un régal pour les yeux