23 août 1328

Philippe VI de Valois écrase les milices de Bruges

 

Le 23 août 1328, le nouveau roi de France Philippe VI écrase au Mont Cassel, près de Lille, les milices communales de Bruges qui s'étaient insurgées contre leur comte, Louis de Nevers, vassal du roi de France.

Quand celui-ci a prié les barons français de l'accompagner à la bataille et que ceux-ci ont tenté de se défiler, le connétable Gautier de Châtillon leur a lancé : « Qui a bon coeur trouve toujours bon temps pour la bataille ». Et le roi d'ajouter une formule appelée à une grande fortune : « Qui m'aime me suive ».

Avec cette défaite qui suit de quelques années leur victoire à la « bataille des éperons d'or », les Flamands vont retomber sous l'influence française. Le roi d'Angleterre leur fera payer cette nouvelle allégeance en les privant de la laine anglaise qui est à la base de leur prospérité...

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net