15 juin 1969

Pompidou président de la République

 

Georges Pompidou, qui fut pendant plus de cinq ans le Premier ministre du général de Gaulle, se fait élire sans trop de mal à la présidence de la République le 15 juin 1969, face à Alain Poher (centre droit), président du Sénat et président par intérim, inconnu du peuple trois mois plus tôt ! Ce deuxième tour se solde par 30% d'abstentions, un record dans une élection présidentielle. Il vient de ce que le candidat du parti communiste Jacques Duclos, éliminé lors du 1er tour, a invité ses électeurs à ne pas choisir entre « bonnet blanc et blanc bonnet ».

Brillant normalien, fils d'un instituteur, petit-fils d'un paysan du Cantal, Georges Pompidou reste à ce jour le seul président de la Ve République d'origine authentiquement populaire, ce qui ne l'empêchait de fréquenter la haute bourgeoisie ! Il nomme sans tarder au poste de Premier ministre Jacques Chaban-Delmas, ancien héros de la Libération de Paris. Sa disparition prématurée pour cause de maladie, le 2 avril 1974, à 63 ans, coïncide en France avec la fin des « Trente glorieuses », selon l'expression heureuse de l'économiste Jean Fourastié pour désigner les 30 années de modernisation, de croissance économique, de plein-emploi et de progrès social qui ont marqué l'après-guerre.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net