Alcuin (732 - 804) - Notre maître d'école - Herodote.net

Alcuin (732 - 804)

Notre maître d'école

Alcuin fait partie de cette poignée de clercs qui, dans la période sombre du haut Moyen Âge, ont jeté les bases de la société européenne.

André Larané
Allégorie : Alcuin présente son élève Rabanus Maurus à saint Martin de Tours (mort quatre siècles plus tôt !), miniature extraite d'un manuscrit romain du IXe siècle

Rencontre heureuse entre le roi et le moine

Ce moine anglais, originaire de Northumbrie (capitale : York), est né vers 732, à l'époque où meurt Bède le Vénérable, une autre grande figure de la Northumbrie surtout connue pour son Histoire ecclésiastique du peuple anglais, premier texte important daté à partir de l'Incarnation de NS Jésus-Christ (l'an I de l'ère chrétienne).

En 768, Alcuin devient l'écolâtre de l'archevêque d'York. En 780, celui-ci l'envoie en mission à Rome, auprès du pape, et, sur le retour, à Ravenne, le moine croise le roi des Francs.

Le futur Charlemagne, séduit par son intelligence, le convainc de le suivre à Aix-la-Chapelle. C'est ainsi qu'Alcuin entre à l'école du palais (scola palatina) dont il devient le chef.

Selon l'usage chez les clercs de l'école, il se choisit un nom latin et se fait désormais appeler Alcuin Albinus, Albinus étant le nom du poète latin Horace. Tout un programme ! Parmi ses collègues figurent Paul Diacre, un Lombard, et Theodulf, un Wisigoth d'Espagne, qui deviendra abbé de Fleury-sur-Loire (aujourd'hui Saint-Benoît-sur-Loire).

Alcuin se fait l'inspirateur de l'idéologie impériale, fondée sur le modèle de l'empire romain, celui des empereurs chrétiens Constantin et Théodose. Ainsi suggère-t-il au roi Charles de se faire couronner empereur d'Occident. Ce sera chose faite à la Noël 800.

Publié ou mis à jour le : 2019-06-12 16:40:43

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net