12 avril 2018 - Accord franco-saoudien pour développer la région historique d'Al-Ula - Herodote.net

12 avril 2018

Accord franco-saoudien pour développer la région historique d'Al-Ula

Actuellement en visite en France, le prince héritier saoudien poursuit sa campagne de communication visant à vendre aux pays occidentaux une image moderne de son royaume. Parmi les axes du rapprochement avec Paris, Riyad compte notamment s’appuyer sur un domaine jusque-là totalement délaissé par la théocratie wahhabite : l’archéologie.

En effet, alors que l’Arabie saoudite n’avait eu aucun scrupule à détruire les vestiges de Médine et la Mecque remontant à Mahomet, elle a semble-t-il, et contre toute attente, décidé de mettre en valeur son patrimoine préislamique. Depuis 10 ans, Paris et Riyad ont ainsi développé plusieurs programmes de fouilles sur le site d'Al-Ula, premier site saoudien inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Situé au nord-ouest de l’Arabie saoudite, dans un décor semblable à Petra, en Jordanie, ce site abrite des vestiges de la civilisation nabatéenne, et plus particulièrement l’ancienne cité d’Hegra, ultime oasis sur la route de l’encens et de la myrrhe.

En 2015, les fouilles franco-saoudiennes ont permis la découverte d’un tombeau inviolé renfermant des corps momifiés ainsi que de nombreux objets. L’accord conclu entre Paris et Riyad prévoit le parachèvement d’un nouveau programme de fouilles pour les cinq ans à venir.



En savoir plus avec France Culture

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net