09 juillet 2016 - « Les crânes de résistants algériens » n’ont rien à faire au Musée de l’homme - Herodote.net

09 juillet 2016

« Les crânes de résistants algériens » n’ont rien à faire au Musée de l’homme

Benjamin Stora et plusieurs autres historiens français relaient la pétition du militant algérien Ali Farid Belkadi « pour le rapatriement des restes mortuaires algériens conservés dans les musées français » comme le crâne du cheikh Bouziane, capturé et décapité après la prise de Zaâtcha, au terme d'une courageuse résistance, le 26 novembre 1849. Cette initiative est digne de respect et il est à espérer que les gouvernements français et algérien y répondent favorablement.

Nous ne cautionnons toutefois pas la conclusion de nos historiens : « sortir de l’oubli l’une des pages sombres de l’histoire de France, celles dont l’effacement participe aujourd’hui aux dérives xénophobes qui gangrènent la société française ». Certes, la conquête de l'Algérie fut violente. Bugeaud lui-même l'a qualifiée de « Vendée musulmane ». Mais ses horreurs ne sont ni plus ni moins ignorées que les horreurs des autres guerres, ici ou ailleurs.

D'autre part, qui peut croire sérieusement que des faits vieux de plus d'un demi-siècle influent sur les comportements de nos compatriotes ? Rappelons que le pays européen où les tensions intracommunautaires sont les plus vives est la Belgique, qui n'a jamais colonisé de terre musulmane. C'est aussi en Belgique que se recrutent le plus grand nombre de djihadistes en proportion de la population musulmane !... L'Histoire ne saurait donc expliquer les ratés de l'intégration, encore moins excuser les comportements terroristes.



En savoir plus avec Le Monde

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net