7 clés pour comprendre les Barbares (5/7)

★ Des peuples en formation ★

 

Le XIXe siècle a adoré les Barbares. Dans le contexte de la montée en puissance des nationalismes, chaque peuple se cherche des ancêtres. Alors pourquoi se priver des mythologies romantiques ? Des tribus de guerriers impétueux auraient conquis des terres sur les décombres de l’Empire romain, donnant naissance aux pays de l’Europe contemporaine.

Cette passion a laissé des marques dans l’imaginaire collectif. En réalité, les Barbares n’ont pas toujours été des peuples constitués : Francs, Burgondes, Alamans, Germains, etc. Ce sont les Romains qui leur ont donné les noms sous lesquels nous les connaissons, laissant croire à leur existence immuable. Dans les années 1960, l’historien R. Wenskus a mis au point le modèle de l’ethnogenèse : il contestait l’idée de groupes biologiquement et culturellement homogènes.

Pièce représentant Flavius ​​Theodoricus (Théodoric le Grand). Vassal romain et roi des Ostrogoths. On ne connaît qu'une seule pièce de cette pièce de la collection de Victor Emmanuel III d'Italie, aujourd'hui au Palazzo Massimo, à Rome.Pour lui, les peuples barbares se seraient formés par agrégation, autour d’un « noyau de traditions » (langue, religion, etc.). Un processus séduisant à l’heure de l’immigration et des défis de l’intégration. Aujourd’hui, certains chercheurs pensent que la formation de ces peuples se serait faite par reconnaissance autour d’un chef, à la faveur des contacts avec l’Empire romain.

Des personnalités fortes émergent en zone frontalière. Elles prennent de l’importance dans le jeu politique et obtiennent la gestion de territoires entiers grâce à un rapport de force favorable.

Les royaumes barbares s’établissent au Ve siècle, dans une farouche concurrence. Quand l’inimaginable se produit, la chute de l’Empire romain d’Occident, ils assument plus (Francs, Wisigoths, Ostrogoths) ou moins (Vandales, Alamans) une part de son héritage, voire l’ignorent (Anglo-Saxons). À partir du VIe siècle, les nouvelles puissances commencent à écrire leur histoire. Elles construisent leur identité. Elles se donnent un destin.

 
Les Barbares 

Codex, 2000 ans d'aventure chrétienneCet article est tiré du dossier « les Barbares - Des grandes invasions au baptême de Clovis », Codex #13, octobre 2019, 15 euros.

Toujours richement illustré, le magazine consacre cet automne un cahier pédagogique à l'enseignement de la guerre d'Algérie et publie une passionnante interview de Bruno Béthouart à l'occasion du centenaire de la CFTC : « les mineurs de la CFTC ont sauvé la liberté syndicale »....

Codex est disponible en kiosque, en librairie et sur internet. Un régal pour les yeux et l'esprit (feuilleter le magazine).

Publié ou mis à jour le : 2019-10-31 16:02:40

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net