Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Tennis

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Tennis

Jeu des moines, jeu des rois


Les origines du tennis sont, comme souvent quand on fait l’histoire des sports, lointaines et peu claires.

Son ancêtre aurait été pratiqué par les moines dans les cloîtres français et bientôt anglais à partir du XIIe siècle sous le nom de jeu de paume : les joueurs, séparés par un filet, devaient se renvoyer avec la paume de la main une balle en cuir bourrée de son.

Populaire jeu de paume

Pratique du jeu de paume à Paris au XVIIe siècle (gravure d'époque)Le jeu de paume ne commence à être bien connu qu'à la fin du XVIe siècle, sous la Renaissance. 

Il est alors pratiqué par la noblesse avec des raquettes, ainsi dénommées d'après un terme d’origine arabe qui désigne la paume de la main avec laquelle on a longtemps joué. Les cordages de ces raquettes sont en boyaux de mouton. 

Le jeu se pratique à l’extérieur ou dans des salles aménagées à cet effet, comme celle qu’Henri IV a fait construire à Fontainebleau. Détruite par un incendie, elle sera reconstruite en 1732 et toujours utilisée par les joueurs.

C’est du jeu de paume que le tennis actuel tirerait son système de points, chaque point permettant d’avancer de 15 pieds, avec une limite à 20 pieds du filet (d’où le « 40 » puisque la moitié de terrain mesurait 60 pieds), et d’acquérir ainsi un « avantage ».

En 1555, l’Italien Antonio Scaino da Salothe, écrit le premier ouvrage consacré à ce jeu, le Trattato del Giuoco della Palla.

Sous l’Ancien Régime, le jeu de paume se diffuse au sein de la noblesse. Il est très populaire à la cour... Inutile de revenir ici sur le rôle que joue la salle du jeu de Paume de Versailles, au début de la Révolution française (cette salle, dans le quartier Saint-Louis, est classée monument historique depuis 1848).

Jeu de paume à la fin du XVIIIe siècle à Paris (estampe, BNF)

La réinvention britannique

Comme pour le football et le rugby, c'est en Angleterre, au XIXe siècle, que va se jouer le destin du tennis moderne.

Les Anglais, qui ont reçu le jeu de paume des Français, l'auraient rebaptisé assez rapidement tennis, déformation phonétique de l'interjection : « Tenez », adressée à l'adversaire au moment de servir. Le mot apparaît dans un texte vers 1400 (...).

Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2016-05-28 18:34:20

Les commentaires des Amis d'Herodote.net

Les commentaires sur cet article :

Gilles Magrou (03-07-201517:17:28)

Excellent article sur les origines
Bravo

Papy (29-05-201513:24:35)

Bonjour Alicia, voici l'histoire du tennis.

bises

Papy


Les Amis d'Herodote.net peuvent envoyer un commentaire sur cet article.

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel peuple colonisé s'est le premier soulevé contre la métropole? C'était en 1729...

Réponse
Publicité