L'Histoire en troisième

Programme officiel (28 août 2008)

A l’école primaire, les élèves ont abordé le vingtième siècle et notre époque, en privilégiant le retentissement national des grands événements. Le programme de 3ème approfondit et élargit cette étude.

Il dégage les grandes lignes de force de l’histoire du monde depuis 1914 : la première partie du programme présente les grandes mutations scientifiques, technologiques, économiques et sociales qui ont bouleversé la vie des hommes ; le cadre géopolitique général, d’abord centré sur l’Europe au temps des guerres et des régimes totalitaires s’inscrit depuis 1945, dans une dimension mondiale. La troisième partie du programme est centrée sur l’histoire politique de la France.

À ce stade de la scolarité, les élèves acquièrent les repères fondamentaux du monde contemporain et maîtrisent les notions et le vocabulaire nécessaires à sa compréhension.

Ils ont maintenant une pratique effective de sources historiques plus variées et plus complexes qu’ils confrontent de manière régulière et ils intègrent dans leurs productions des éléments explicatifs et démonstratifs, à l’écrit comme à l’oral.

Ces deux capacités (analyse de documents et maîtrise de l'expression écrite et orale) concernent toutes les parties du programme.

Le monde depuis 1914
Thème transversal au programme d’histoire : Les arts, témoins de l’histoire du monde contemporain

Ce thème ne fait pas l’objet d’un enseignement isolé ; le professeur choisit un itinéraire composé d’au moins une oeuvre et/ou un artiste significatif pour chacune des parties du programme.
Les dimensions sensible, technique et esthétique, impliquent un travail conjoint avec les professeurs des autres disciplines concernées.

Exemples d'oeuvres ou d'artistes (la liste n’est ni impérative, ni limitative) :

Des extraits d’œuvres littéraires de Maurice Genevoix, Erich Maria Remarque, Bertolt Brecht, Colette, Alexandre Soljenitsyne, Vassili Grossman, Primo Levi, Simone de Beauvoir...
Des œuvres d’Otto Dix, Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Fernand Léger, Sonia Delaunay, Giacometti, Andy Warhol, Louise Bourgeois... Des exemples d’œuvres produites dans le cadre des régimes totalitaires...
Des photos de Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Gerda Taro...
Des édifices de Le Corbusier, Auguste Perret, Franck Lloyd Wright...
Des oeuvres musicales de Ravel, Stravinsky, Darius Milhaud ; Arthur Honegger; Benjamin Britten ; Chostakovitch, Gershwin, Duke Ellington; Des œuvres de variété de Charles Trenet, Georges Brassens, Elvis Presley ; les Beatles, Bob Dylan, Joan Baez...
Des œuvres de designers, des créations artistiques nouvelles...
Des extraits de films : Eisenstein, Octobre, Alexandre Nevski, Charlie Chaplin, Les Temps Modernes, Jean Renoir, La Grande Illusion, Fritz Lang, M le Maudit, Metropolis, Vittorio de Sica, Le voleur de bicyclette, Roberto Rossellini, Rome, ville ouverte...

- Capacités :

- identifier la nature de l’oeuvre
- situer l’oeuvre dans le temps et dans son contexte et en expliquer l’intérêt historique
- décrire l’oeuvre et en expliquer le sens
- distinguer les dimensions artistiques et historiques de l’oeuvre d’art

I. Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales (environ 15% du temps consacré à l’histoire)
Thème 1. Les grandes innovations scientifiques et technologiques

- Connaissances :

Des évolutions scientifiques et technologiques majeures depuis 1914.

- Démarches :

L’étude est conduite à partir de l’exemple de la médecine pour faire apparaître l’accélération des transformations scientifiques et technologiques.

- Capacités :

Décrire l’évolution d’un aspect de la médecine et expliquer son impact sur les sociétés.

Thème 2. L'évolution du système de production et ses conséquences sociales

- Connaissances :

On étudie, dans un contexte de croissance en longue durée, les mutations technologiques du système de production et l’évolution de l’entreprise, du capitalisme familial au capitalisme financier.

On en met en évidence les principales conséquences : évolution de la structure de la population active et migrations de travail.

- Démarches :

L’étude est conduite à partir de l’exemple d’une entreprise et de son évolution depuis le début du XXe siècle.

L’étude s’appuie sur l’histoire d’un siècle d’immigration en France.

- Capacités :

Décrire et expliquer l’évolution des formes de production industrielle et de la structure d’une entreprise, de la dimension familiale à la firme multinationale.

Caractériser l’évolution de l’immigration en France au XXe siècle.

II. Guerres mondiales et régimes totalitaires (1914-1945) (environ 25% du temps consacré à l’histoire)
Thème 1. La Première Guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)

- Connaissances :

La Première Guerre mondiale bouleverse les États et les sociétés :
- elle est caractérisée par une violence de masse,
- avec la révolution russe, elle engendre une vague de révolutions en Europe,
- elle se conclut par des traités qui dessinent une nouvelle carte de l’Europe source de tensions.

- Démarches :

Après la présentation succincte des trois grandes phases de la guerre on étudie deux exemples de la violence de masse :
- La guerre des tranchées (Verdun),
- le génocide des Arméniens.

L’étude s’appuie sur la présentation de personnages et d’événements significatifs.

L’étude de la nouvelle carte de l’Europe met en évidence quelques points de tensions particulièrement importants.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants :
- La Première Guerre mondiale : 1914 -1918, la bataille de Verdun : 1916 ; l’armistice : 11 novembre 1918
- La révolution russe : 1917
- La carte de l’Europe au lendemain des traités.

Décrire et expliquer la guerre des tranchées et le génocide des Arméniens comme des manifestations de la violence de masse.

Thème 2. Les régimes totalitaires dans les années 1930

- Connaissances :

Les régimes totalitaires sont fondés sur des projets de nature différente. Ils s’appuient sur l’adhésion d’une partie des populations. Ils mettent en œuvre des pratiques fondées sur la violence pour éliminer les oppositions et uniformiser leur société.

Le régime soviétique
Le régime communiste, fondé par Lénine, veut créer une société sans classes dominée par le parti communiste, et exporter la révolution (IIIe Internationale).
Staline instaure une économie étatisée et un contrôle de la population par la propagande et la terreur de masse.

Le régime nazi
En 1933, Hitler arrive au pouvoir en Allemagne. Antisémite, raciste et nationaliste, le nazisme veut établir la domination du peuple allemand sur un large « espace vital ».
Le régime se caractérise par la suppression des libertés, l’omniprésence de la police et du parti unique, la terreur, une économie orientée vers la guerre.

- Démarches :

On montre comment Lénine a mis en place les principales composantes du régime soviétique.
L’étude du stalinisme prend appui sur la collectivisation des terres, la dékoulakisation et la grande terreur.
L’étude met en relation l’idéologie et les pratiques du régime nazi dans un processus de nazification de la société.

- Capacités :

Raconter des événements, des épisodes de la vie d’acteurs révolutionnaires (hommes et femmes), des prises de décision et expliquer leurs enjeux et leur importance historique.

Thème 3. La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement (1939-1945)

- Connaissances :

La guerre est un affrontement aux dimensions planétaires. C’est une guerre d’anéantissement aux enjeux idéologiques et nationaux.
C’est dans ce cadre que le génocide des Juifs et des Tziganes est perpétré en Europe.

- Démarches :

L’observation de cartes permet de montrer l’extension du conflit et d’établir une brève chronologie mettant en évidence ses temps forts.
L’étude part d’un exemple au choix (la bataille de Stalingrad ; la guerre du Pacifique) permettant d’étudier la mobilisation de toutes les forces matérielles et morales des peuples en guerre.
L’étude des différentes modalités de l’extermination s’appuie sur des exemples : l’action des Einsatzgruppen, un exemple de camp de la mort.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants :
- La Seconde Guerre mondiale : 1939-1945
- La libération des camps d’extermination : 1945
- Fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe : 8 mai 1945
- Bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki : août 1945

Caractériser les enjeux militaires et idéologiques de la guerre Décrire et expliquer le processus de l’extermination.

III. Une géopolitique mondiale depuis 1945 (environ 25% du temps consacré à l’histoire)
Thème 1. La guerre froide

- Connaissances :

En 1945, la création de l’ONU répond à une aspiration au maintien de la paix.
Cependant, les États-Unis et l’URSS s’affrontent durablement en Europe et dans le monde.
En 1989-1991, la guerre froide s’achève avec la chute du Mur de Berlin et la disparition de l’URSS.

- Démarches :

On présente les objectifs de l’ONU en liaison avec l’éducation civique.
L’étude de la guerre froide s’appuie des exemples :
- En Europe : la situation de l’Allemagne et de Berlin.
- Dans le monde : la guerre de Corée ou la crise de Cuba.
La division du monde en blocs est présentée à partir d’une carte.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants
- Le Mur de Berlin : 1961 – 1989
- Carte des blocs au moment de la guerre froide

Raconter les crises étudiées et expliquer en quoi elles sont révélatrices de la situation de guerre froide.

Thème 2. Des colonies aux Etats nouvellement indépendants

- Connaissances :

Dès le lendemain du conflit mondial, grandissent des revendications qui débouchent sur les indépendances.

Les nouveaux États entendent être reconnus sur la scène internationale, notamment par le biais de l’ONU.

- Démarches :

L’étude est conduite à partir d’un exemple au choix : l’Inde, l’Algérie, un pays d’Afrique subsaharienne.
Elle porte sur le processus de la décolonisation, les problèmes de développement du nouvel État et ses efforts d’affirmation sur la scène internationale.
Les décolonisations sont présentées à partir d’une carte.

- Capacités :

Connaître et utiliser le repère suivant :
- Principale phase de la décolonisation : 1947-1962.

Raconter la manière dont une colonie devient un État souverain.
Décrire quelques problèmes de développement auxquels ce nouvel État est confronté

Thème 3. La construction européenne jusqu'au début des années 2000

- Connaissances :

La construction européenne débute dans les années 1950. La CEE s’élargit à de nouveaux États dès les années 1970. Le traité de Maastricht marque le passage de la Communauté Économique Européenne à l’Union européenne.

- Démarches :

Trois caractéristiques de la construction européenne servent de fil conducteur à l’étude :
- L’ancrage à l’Ouest,
- l’adhésion aux valeurs démocratiques,
- l’intégration économique.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants : - Les traités de Rome : 1957
- Le traité de Maastricht : 1992
- L’euro : 2002

Raconter quelques étapes de la construction européenne en les situant dans le contexte international.

Thème 4. Le monde depuis le début des années 1990

- Connaissances :

Les principales lignes de force de la géopolitique mondiale depuis le début des années 1990.

- Démarches :

En s’appuyant sur quelques cartes, images et événements significatifs, l’étude met notamment en évidence :
- La dislocation du bloc communiste et les élargissements de l’Union européenne à l’Est,
- les États-Unis, superpuissance mondiale,
- l’émergence de nouvelles puissances (Chine, Inde, Brésil...),
- la persistance des conflits au Moyen-Orient,
- les menaces terroristes,
- (...)

L’étude débouche sur une carte du monde contemporain.

- Capacités :

Raconter un événement majeur depuis le début des années 1990 et expliquer ses conséquences Situer sur une carte les grandes puissances et les lieux de tension aujourd’hui.

IV. La vie politique en France (environ 35% du temps consacré à l’histoire)
Thème 1. La République de l'Entre-Deux-Guerres, victorieuse et fragilisée

- Connaissances :

Deux moments forts :
- De la guerre à la paix (1917-1920), la vie politique française est marquée par la fin de l’union sacrée et le retour à la vie politique parlementaire, dans un climat d’affrontements politiques et sociaux.
- Les années 1930 : la République en crise et le Front populaire.

- Démarches :

L’étude s’appuie sur des personnages (par exemple Clemenceau...) et des événements (le Congrès de Tours) particulièrement importants.

L’étude s’appuie sur des images significatives et quelques mesures emblématiques du Front populaire.

- Capacités :

Connaître et utiliser le repère suivant :
- Victoire électorale et lois sociales du Front Populaire : 1936.

Décrire :
- L’impact de la révolution russe en France,
- Les principaux aspects de la crise des années 1930,
- Les principales mesures prises par le Front populaire en montrant les réactions qu’elles suscitent.

Thème 2. Effondrement et refondation républicaine (1940-1946)

- Connaissances :

La défaite de 1940 entraîne le renversement de la IIIe République.
Le régime de Vichy, autoritaire et antisémite s’engage dans la voie de la collaboration avec l’Allemagne nazie.
En liaison avec la France libre, la Résistance intérieure lutte contre l’occupant et porte les valeurs de la République.
La Libération marque le retour à la République.

- Démarches :

Pétain et de Gaulle illustrent les deux attitudes devant la défaite militaire. On présente les conditions de l’armistice et on explique le renversement de la République.
La politique du régime de Vichy et sa collaboration avec l’Allemagne nazie sont présentées en s’appuyant sur quelques exemples de ses décisions et de ses actes.
La Résistance est abordée à travers l’exemple d’un réseau, d’un mouvement ou d’un maquis. Une mise en perspective permet d’expliquer la place de la France libre, ses liens avec la Résistance intérieure et le rôle qu’elle a joué dans son unification.
L’étude du programme du CNR ou du préambule de la Constitution de 1946 met en évidence la volonté de refonder les valeurs républicaines en relation avec les grandes réformes de la Libération.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants :
- Appel du général de Gaulle : 18 juin 1940
- Régime de Vichy 1940-1944,
- Fondation du Conseil National de la Résistance par J. Moulin : 1943,
- Libération de la France, rétablissement de la République (la IVe), droit de vote des femmes, Sécurité sociale : 1944-1945.

Raconter la défaite et expliquer ses conséquences, l’armistice et la fin de la IIIe République,
Décrire :
- Quelques aspects de la politique du régime de Vichy révélateurs de son idéologie,
- La vie d’un réseau, d’un mouvement ou d’un maquis en montrant les valeurs dont se réclament les hommes et les femmes de la Résistance.
- Les principales mesures prises à la Libération (dont le droit de vote des femmes).

Thème 3. De Gaulle et le nouveau système républicain (1958-1969)

- Connaissances :

En 1958, la crise de la IVe République débouche sur le retour du général de Gaulle au pouvoir et la fondation de la Ve République.
La présidence du général de Gaulle marque une nouvelle conception de la République et de la démocratie.
La crise de mai 1968 témoigne des difficultés du régime face à de nouvelles aspirations politiques, sociales et culturelles.

- Démarches :

Seule la crise du 13 mai 1958 est étudiée pour montrer les impasses de la IVe République.
On met en évidence quelques grandes caractéristiques de cette présidence : suprématie du pouvoir exécutif, volonté de réaffirmer la puissance française. (Les institutions sont étudiées dans le cadre de l’éducation civique).
L’étude s’appuie sur quelques images significatives.

- Capacités :

Connaître et utiliser le repère suivant :
- Les années de Gaulle : 1958-1969,

Caractériser:
- Les grands choix politiques du général de Gaulle.

Thème 4. La Ve République à l'épreuve de la durée

- Connaissances :

Entre 1969 et 1981 les successeurs du général de Gaulle poursuivent sa pratique des institutions en s’efforçant de prendre en compte les grandes aspirations sociales et culturelles de la population.
Depuis 1981, la vie politique est marquée par une succession d’alternances et de cohabitations.
Les clivages politiques subissent les effets de l’évolution des grands débats idéologiques, des mutations sociales, culturelles et religieuses, de l’intégration européenne et de la mondialisation.

- Démarches :

L’étude se limite à quelques exemples d’adaptation de la législation aux demandes de la société (majorité à 18 ans, légalisation de l’IVG...).

L’étude de la vie politique française depuis 1981 se focalise sur deux moments :
1981-1986 : la première alternance et les politiques menées sous la présidence de François Mitterrand,
1997-2002 : la troisième cohabitation et le problème du partage du pouvoir exécutif.

On étudie, à l’aide d’un exemple au choix de débat politique inscrit dans la durée (depuis 1969) les positionnements et recompositions des forces politiques.

- Capacités :

Connaître et utiliser les repères suivants :
- Les années Mitterrand : 1981-1995,
- Les années Chirac : 1995-2007.

Décrire et expliquer :
- Quelques exemples d’adaptations législatives à l’évolution de la société,
- Des prises de positions, arguments et recompositions politiques sur le débat étudié.

Repères indispensables

A la fin de la scolarité obligatoire, l'élève doit connaître et savoir utiliser les repères historiques suivants (les repères étudiés à l’école primaire figurent en italiques) :

IIIe millénaire av. J.-C. : les premières civilisations
VIIIe siècle av. J.-C. : Homère, fondation de Rome, début de l'écriture de la Bible
Ve siècle av. J.-C. : Périclès
52 av. J.-C. : Jules César et Vercingétorix, Alésia
Ier siècle : début du christianisme
Ier et IIe siècles : «Paix romaine»
622 : l'Hégire
800 : le couronnement de Charlemagne
Xe-XIIe siècle : l'âge des églises romanes
1096-1099 : première croisade
XIIe-XVe siècle : l'âge des églises gothiques
1492 : premier voyage de Christophe Colomb
XVe-XVIe siècle : la Renaissance
1598 : l'édit de Nantes
1661-1715 : règne personnel de Louis XIV, Versailles
Milieu du XVIIIe siècle : l’Encyclopédie
1789-1799 : la Révolution française : 14 juillet 1789 : prise de la Bastille ; août 1789 : Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen ; septembre 1792 : Proclamation de la République
1799-1815 : le Consulat et l’Empire ; 1804 : Napoléon 1er empereur des Français
1815 : le congrès de Vienne
1815-1848 : monarchie constitutionnelle en France
1848-1852 : la Seconde République, 1848 : établissement du suffrage universel masculin, abolition de l’esclavage
1852-1870 : le Second Empire (Napoléon III)
1870-1940 : La Troisième République
1882 : Jules Ferry et l’école gratuite, laïque et obligatoire
1894-1906 : l'Affaire Dreyfus
1905 : a loi de séparation des Églises et de l’État
1914-1918 : Première Guerre mondiale ; 1916 : Verdun ; 11 novembre 1918 : Armistice de la Grande Guerre
1917 : Les Révolutions russes
1924-1953 : Staline au pouvoir
1933-1945 : Hitler au pouvoir
1936 : victoire électorale et lois sociales du Front Populaire
1939-1945 : la Seconde Guerre mondiale, 8 mai 1945 : fin de la Seconde guerre mondiale en Europe ; Août 1945 : Hiroshima et Nagasaki
18 juin 1940 : Appel du général de Gaulle
1940-1944 : le Régime de Vichy
1944-1945 : la Libération de la France, rétablissement de la République (la IVe), droit de vote des femmes, Sécurité sociale
1961-1989 : le Mur de Berlin
1947-1962 : principale phase de la décolonisation
1957 : les traités de Rome
1958-1969 : les années de Gaulle
1958 : fondation de la Ve République
1981-1995 : les années Mitterrand
1992 : le traité de Maastricht
1995-2007 : les années Chirac
2002 : l'euro, monnaie européenne.

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 09:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net