Républicains, Fédéralistes et Démocrates

La vie politique des États-Unis à leur naissance, à la fin du XVIIIe siècle, a été animée par deux grands partis, l'un dénommé Parti Républicain démocrate (Republican Party), l'autre Parti Fédéraliste (rien à voir avec les partis contemporains).

Ces partis, de même que les partis de l'époque actuelle, ne se classent pas, comme les partis français et européens, à «droite» ou à «gauche». Ce sont des coalitions d'intérêts avec, au sein de chacun d'eux, une aile droite, une aile gauche et un centre !

– Les Fédéralistes (première époque)

Les fédéralistes, guidés par Alexander Hamilton, préconisent un renforcement du pouvoir fédéral au détriment des États. Ils se font aussi les promoteurs d'une politique protectionniste pour développer l'industrie nationale. Ils peuvent compter sur le soutien de la Cour suprême.

– Les Républicains démocrates (première époque)

Les républicains démocrates ont un leader immense en la personne de Thomas Jefferson, auteur de la Déclaration d'indépendance. Issus des milieux aisés, ce sont des adeptes des Lumières et des disciples de Jean-Jacques Rousseau. Ils préconisent une fédération aux liens très lâches, pacifique et ouverte et se montrent d'ardents défenseurs de la liberté individuelle.

Les républicains démocrates vont rester au pouvoir sans discontinuer de 1801 à 1825 sous les présidences successives de Jefferson, Madison et Monroe, pendant l'ère dite «des bons sentiments».

Au milieu du XIXe siècle s'effacent les fédéralistes et émergent les deux grands partis actuels.

– Les Démocrates (époque actuelle)

En 1828, sous la présidence d'Andrew Jackson, le Parti Républicain démocrate change son nom pour celui de Parti démocrate (Democratic Party).

C'est sous ce nom qu'il est aujourd'hui connu. De cette époque date aussi la représentation du parti sous l'aspect d'un... âne, en référence à l'entêtement du président Jackson (le symbôle de l'âne est associé à la couleur bleue).

Mais les démocrates, qui sont très bien représentés dans le Sud, se divisent sur la question de l'esclavage, ce qui amène leur défaite face au Républicain Abraham Lincoln en 1860.

– Les Républicains (époque actuelle)

Abraham Lincoln remporte les élections du 6 novembre 1860 sous l'étiquette d'un nouveau parti fondé quatre ans plus tôt, le 14 juin 1856, à Philadelphie, sous le nom de... Republican Party.

Ce nouveau parti républicain n'a rien à voir avec le parti de Jefferson et au contraire de ce dernier, se fait le promoteur du pouvoir central et du protectionnisme.

Il réunit dès son origine la classe intellectuelle et la bourgeoisie des affaires, l'une et l'autre intéressées pour des motifs très différents à l'abolition de l'esclavage. Les intellectuels, de tendance libérale, la souhaitent au nom des grands principes, les bourgeois, de tendance conservatrice, parce qu'ils aspirent à développer les terres vierges de l'Ouest et instaurer des barrières douanières pour protéger l'industrie naissante, toutes choses auxquelles s'opposent les planteurs du Sud.

Principal parti actuel, le parti républicain est volontiers surnommé Great Old Party (GOP ou Bon vieux parti). Son symbole est l'éléphant et sa couleur le rouge.

[en savoir plus]
 

Fermer la fenêtre