16 avril 2020

Marie Holzman : « L’arrogance de la diplomatie chinoise trahit-elle les ambitions démesurées de Xi Jinping ? »

Le Quai d'Orsay a convoqué l’ambassadeur de Chine Lu Shaye suite à ses propos désobligeants sur la gestion de l'épidémie en France. La sinologue Marie Holzman, y voit l'illustration d'une diplomatie chinoise devenue arrogante sous la présidence de Xi Jinping.

Fort du spectaculaire bond en avant de la Chine en ce début du XXIe siècle, celui-ci a rompu en 2013 avec la prudente politique de son prédécesseur Hu Jintao, illustrée par le succès des Jeux Olympiques de Pékin en 2008 et le renouveau du cinéma chinois.

Peu soucieux de soft power, Xi Jinping a mis en chantier les « Nouvelles routes de la Soie », déployé sa flotte de guerre dans la mer de Chine, entrepris une offensive de charme en Afrique en vue de faire main basse sur les ressources naturelles du continent, enfin lancé une guerre commerciale avec les États-Unis de Donald Trump. Tout cela fait beaucoup. Il s'ensuit aujourd'hui une levée de boucliers tant en Afrique qu'en Occident et même en Inde où l'on reproche aux autorités chinoises de n'avoir pas prévenu à temps la pandémie de coronavirus...


En savoir plus avec Le Figaro

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net