Le dictionnaire de l'Histoire

Lupercales

Dans la Rome antique, la fête des Lupercales, les 14 et 15 février, clôturait l’année religieuse, laquelle commençait en mars. Cette fête très ancienne dont le dieu était Faunus, était destinée à raviver la fécondité de la nature. Elle commémorait aussi la fondation de Rome par le biais d'un collège de prêtres, les Luperques, issus de l'aristocratie romaine.

Après quelques rituels de purification, les Luperques partaient de l'emplacement supposé de la grotte (ou Lupercal) où la louve aurait allaité Romulus et Remus, au pied du mont Palatin. Ils se mettaient à courir autour du Palatin, nus ou vêtus d'un simple pagne en peau de bouc, en fouettant les femmes de rencontre avec des lanières découpées dans la peau des chèvres qu'ils avaient immolées. Ils chassaient ainsi les mauvais esprits du corps de ces femmes et rendaient celles-ci fécondes !

On conçoit que les Lupercales ne tardèrent pas à frôler la débauche. L'empereur Auguste tenta d'y mettre bon ordre en échelonnant des chevaliers en grande tenue sur le parcours des prêtres. Ces fêtes ne furent abolies qu'en 494 par le pape Gélase, lequel les remplaça par une Fête de la Purification de la Vierge, autrement plus chaste.

Voir : Fondation lgendaire de Rome

Aucune réaction disponible

Respectez l'orthographe et la bienséance. Les commentaires sont affichés après validation mais n'engagent que leurs auteurs.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net