1507-1773 - La colonisation européenne en Amérique du Nord - Herodote.net

1507-1773

La colonisation européenne en Amérique du Nord

Les premiers Européens ont accosté le continent nord-américain par le grand nord. Ces pionniers, sur lesquels planent encore beaucoup de mystère, sont des Vikings, sous la conduite d'un chef audacieux, Leif Ericsson, qui aurait fondé en l'An Mil une petite colonie sur la côte du Labrador, le Vinland. L'équipée, sans lendemain, tombera très vite dans l'oubli. Un demi-millénaire plus tard, d'autres Européens touchent la côte du futur Canada.

Une occupation très progressive

Le premier est un explorateur italien au service du roi d'Angleterre Henri VII. Il a nom Jean Cabot et aborde les îles de Cap-Breton et de Terre-Neuve, à l'embouchure du fleuve Saint-Laurent, le 24 juin 1497, 5 ans à peine après le premier voyage de Christophe Colomb dans les Antilles.

À vrai dire, il se soucie assez peu de colonisation et de conquête. Il cherche un raccourci maritime vers la Chine et les Indes, le mythique passage du Nord-Ouest.

Le 27 mars 1513, le navigateur espagnol Juan Ponce de Léon aborde un rivage fleuri au nord des Antilles, ce qui fait de lui le premier Européen à fouler le sol des futurs États-Unis.

Cet ancien compagnon de Christophe Colomb croit avoir affaire à une île légendaire où se situerait une « fontaine de Jouvence ». Comme on est le jour de Pâques, il la baptise « Pascua Florida » (Pâques fleurie). On va découvrir plus tard qu'il s'agit d'une presqu'île et non d'une île, connue sous le nom de Floride.

les Français prennent eux possession de l'embouchure du Saint-Laurent, la Nouvelle-France, suite aux expéditions de Jacques Cartier (1534), mais c'est seulement au siècle suivant qu'ils y établiront des colonies de peuplement.

Les Anglais s'installent

Les Anglais tardent à mettre le pied en Amérique du nord. Le navigateur Francis Drake accoste sur la côte californienne, côté Pacifique donc, le 17 juin 1579. Il nomme l'endroit Nova Albion mais ce nom ne survivra pas à la colonisation espagnole.

Plus chanceux est son rival Walter Raleigh (ou Ralegh) qui accoste le 27 avril 1584 sur ce qui deviendra en 1607 la colonie (puis l'État) de Virginie, ainsi nommée en l'honneur d'Elizabeth Ière, la « reine vierge » (supposée telle car célibataire).

En Hollande, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (la VOC) confie en 1609 une mission d'exploration au capitaine anglais Henry Hudson. Celui-ci revient à Amsterdam avec un projet de colonisation à l'embouchure de la rivière qui portera son nom. Ce sera La Nouvelle Amsterdam, plus connue aujourd'hui sous le nom de... New York.

Stimulés par le dynamisme de leur marine aux XVIIe et XVIIIe siècles, les Anglais ne tardent pas à déloger les Hollandais de la côte nord-américaine et fondent sur le littoral un total de Treize Colonies, qui accèderont à l'indépendance en 1783, devenant les États-Unis d'Amérique.


Épisode suivant Voir la suite
Les Treize colonies
Publié ou mis à jour le : 2019-09-03 08:38:41

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net