Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Sexe et pouvoir
Sexe et pouvoir
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

Sexe et pouvoir

La naissance de la galanterie


Périodiquement, la presse remonte à la lumière des affaires de moeurs qui impliquent des gouvernants.

Il est vrai que le pouvoir attise les passions mais le survol de l'Histoire montre que ce phénomène a beaucoup évolué selon l'époque et le lieu, des temps préhistoriques à nos jours...

La guerre du feu (film de Jean-Jacques Annaud, 1979)

Se battre pour des femmes

Sexualité et le pouvoir sont liés depuis la nuit des temps comme nous le rappellent Claude Lévi-Strauss et ses confrères anthropologues.

Dans les sociétés paléolithiques comme dans les dernières communautés de chasseurs-cueilleurs, en Amazonie et en Papouasie, les guerres étaient motivées avant toute chose par le souci de s'approvisionner en femmes.

Ces guerres étaient au demeurant bien moins meurtrières que celles de notre Néolithique finissant. Elles permettaient aux groupes nomades de se mélanger et, d'une certaine manière, de se rapprocher.

On en retrouve la trace dans les mythes qui s'attachent à la fondation de Rome, avec le rapt des Sabines par les compagnons de Romulus. Les jeunes filles ayant eu le loisir d'apprécier les charmes virils de leurs ravisseurs, elles vont négocier une alliance entre leurs pères et leurs amants. Ce sera le début de la prodigieuse expansion de Rome.

L'enlèvement des Sabines, détail (Louis David, 1748-1825, musée du Louvre

Épouses et mères

Un autre mythe témoigne du chemin accompli par les rudes Romains. C'est celui de Lucrèce, l'épouse vertueuse d'un jeune patricien. Elle est violée par le fils du roi Tarquin et se suicide après avoir révélé son déshonneur. D'indignation, son époux et ses amis se soulèvent contre le régime, chassent le roi et installent la République.

- Turpitudes romaines :

À la fin de la République et sous l'Empire, cette nostalgie d'un Âge d'Or fondé sur la vertu conjugale se confronte à la réalité d'une oligarchie richissime et toute-puissante. Le grand Jules César suscite l'ironie de son entourage et de ses soldats par ses mœurs bisexuelles dissolues. 

Ses successeurs ne lui seront pas inférieurs en matière de luxure. La cour impériale est le lieu de scandales sans nombre au 1er siècle de notre ère. C'est le vieux Tibère nageant avec ses mignons dans la grotte bleue de Capri ; c'est Messaline, épouse de l'empereur Claude, se prostituant dans les bouges de Rome ; c'est Néron tuant d'un coup de pied son épouse Poppée, enceinte...

Dans les derniers siècles de Rome, les chroniqueurs s'attardent moins sur les turpitudes des puissants ; ce n'est pas qu'elles soient moindres... Il n'est que de lire Le Satiricon, un roman sans doute écrit à la fin du IIe siècle. Mais les classes moyennes romaines se montrent désormais plus soucieuses de tempérance. Les chroniques et les stèles funéraires de cette Antiquité tardive attestent de l'amour conjugal, lequel n'excluant toutefois pas les amours ancillaires (relations sexuelles avec les servantes et les esclaves), jugées comme allant de soi.

- L'amour chevalier :

Au tournant de l'An Mil, après les invasions barbares et les violences de la société féodale, l'Église prend les choses en main. Elle stigmatise les mariages forcés et la répudiation ainsi que le goût des seigneurs féodaux pour une polygamie de fait. Elle condamne aussi la consanguinité et l'inceste (cette notion est très large au Moyen Âge).

Deux rois capétiens, Robert II et son petit-fils Philippe 1er, font les frais de cette sévérité et sont excommuniés par le pape (...).


Épisode suivant Voir la suite
Galanterie et puritanisme
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2015-03-30 13:01:07

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Quel est le règne le plus long de l'Histoire universelle ?

Réponse
Publicité