La Mémoire des forêts - A la découverte de l'activité humaine en forêt - Herodote.net

La Mémoire des forêts

A la découverte de l'activité humaine en forêt

Jean-Michel Derex (Ulmer, 160 pages, 22 euros,  2013)

La Mémoire des forêts

Dans l’imaginaire collectif, la forêt est perçue comme un désert d’arbres et de broussailles sans âme qui vive. Si le mythe est tenace, le livre de Jean-Michel Derex s’attache à faire tomber les clichés. L’auteur passe ainsi en revue dix siècles, loin d’être paisibles, d’histoire de la sylve.

Lieu des ermites à Fontainebleau, des abbayes à l’époque carolingienne, des industries au XVIIe siècle, des loisirs et du tourisme sous le Second Empire, des poètes et peintres à l’ère de l’Impressionnisme, surexploitée lors de l’essor démographique du XIe au XVe siècle, remise en état avec l’Ordonnance des Eaux et forêts de 1669, la forêt regagne du terrain avec l’exode rural du XIXe siècle.

Elle demeure un espace en mouvement, intimement connecté à la vie urbaine, où l’homme laisse sa trace. Ce dernier y trouve refuge, puise des moyens de subsistance, des sources de revenus, d’inspiration…

Tout au long de son récit, Jean-Michel Derex dissémine à la manière du Petit Poucet nombres d’anecdotes savoureuses : comment, en 1692, la Manufacture royale des glaces s’installe dans la forêt de Saint-Gobain parce que le massif boisé était immense et facilement exploitable ; comment le bon roi Saint Louis rendant la Justice sous un chêne fut popularisée à la fin du XIXe siècle, après les soubresauts de la Révolution ou encore comment, à Compiègne, Napoléon III institua l’usage d’une marque rouge sur chaque poteau en direction du château, après que l’impératrice Eugénie se soit égarée un soir avec sa suite.

L’auteur conclut par une évocation des contes, mythes et légendes : Merlin l’enchanteur et Les chevaliers de la Table Ronde, Blanche-Neige, La belle au Bois Dormant, La Mare au Diable... Car l’épaisseur sombre et inquiétante des arbres immortels est aussi propice à l’apprentissage amoureux des jeunes filles et à la mise à l’épreuve du courage aventureux des garçons. La Mémoire des forêts a pris soin de ne pas l’oublier.

Camille Barbe

Voir : La forêt, conquête des hommes

Publié ou mis à jour le : 10/06/2016 09:42:47

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net