L'Esplanade du Temple - Le lieu de rencontre des trois monothéismes - Herodote.net

L'Esplanade du Temple

Le lieu de rencontre des trois monothéismes


Au cœur de Jérusalem, l'esplanade du Temple occupe le mont Moriah. C'est l'endroit où Abraham, venant de Beersheba, aurait selon la tradition biblique failli sacrifier son fils Isaac.

Autour de ce rocher sacré, le roi Salomon a fait ériger un premier Temple, réputé pour sa magnificence, mais il fut détruit par les Babyloniens un demi-millénaire plus tard. Un deuxième Temple fut construit par les Juifs de retour d'exil de Babylone. Lui aussi fut détruit un demi-millénaire plus tard, cette fois par les Romains.

De ces constructions, il ne reste que les fondations de l'enceinte. Depuis la destruction du Second Temple, les juifs du monde entier ont coutume de prier devant le mur occidental, à l'endroit le plus proche du rocher et de l'autel d'Abraham. Le mur Ouest (« Qoleth » en hébreu) est appelé « Mur des Lamentations » par les chrétiens.

L'Histoire ne s'arrête pas là... La pierre du sacrifice d'Abraham est aussi celle à partir de laquelle le prophète Mahomet serait monté une nuit jusqu'au ciel, d'après la tradition islamique.

Lorsque les musulmans ont conquis Jérusalem (Al Qods en arabe), ils n'ont rien trouvé de significatif sur le mont Moriah, le Temple ayant été détruit un demi-millénaire plus tôt par les Romains.

Aussi se sont-ils empressés d'ériger un monument au-dessus du rocher sacré ; c'est le Dôme du Rocher. Il est faussement appelé « mosquée d'Omar » car ce n'est pas une mosquée et ce n'est pas le calife Omar mais un calife ultérieur qui l'a fait construire ! Pendant l'occupation jordanienne (1948-1967), le roi Hussein a fait dorer la coupole du monument de sorte qu'aujourd'hui, il accroche immédiatement le regard de quiconque s'approche de Jérusalem.

Plus discret avec son dôme gris mais tout aussi important aux yeux des musulmans est le monument voisin : la mosquée Al-Aqsa. Son nom, « la lointaine » en arabe, fait référence au voyage nocturne qui aurait conduit le prophète Mahomet de Jérusalem au paradis.

L'accès à l'esplanade fait l'objet d'une surveillance policière très stricte qui ne suffit pas à éviter les incidents communautaires. Au pied de l'esplanade, les archéologues israéliens ont entamé des fouilles importantes pour mettre à jour les vestiges de la ville hébraïque.



Publié ou mis a jour le : 2016-06-30 14:08:57

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net