2013 - L'année vue par Herodote.net - Herodote.net

2013

L'année vue par Herodote.net

Les chroniqueurs d'Herodote.net observent l'actualité avec le recul qu'apporte la connaissance de l'Histoire. En relisant les éditoriaux et les articles de l'année 2013, chacun peut juger de la pertinence de leurs analyses.

- Révoltes fiscales :

Papier timbré de Bretagne en 1675, à l'époque de la révolte des Bonnets rougesAvec le soulèvement des «Bonnets rouges», la France renoue avec les révoltes fiscales. Comme sous l'Ancien Régime, c'est moins le niveau des impôts qui est contesté que leur injuste répartition et leur relative inefficacité.

Il est peu probable que ces révoltes débouchent sur un changement politique, faute d'être relayées par les élites et de s'appuyer sur un projet de société. Il est plus vraisembable qu'elles élargissent le fossé entre l'oligarchie et les citoyens... [En savoir plus]

- Ukraine :

L'Ukraine rattrappée par la Russie ! L'Union européenne avait engagé des négociations avec l'Ukraine et d'autres États anciennement soviétiques en vue d'une coopération renforcée. Moscou y a mis le hola. Il était insupportable en effet pour la Russie d'être tenue à l'écart de ces négociations et isolée de ces États auxquels elle est irrépressiblement liée par l'Histoire... [En savoir plus]

- «Printemps arabe» :

Le «printemps arabe» aura été bref. À ceux qui tissent imprudemment une comparaison avec la Révolution française de 1789, nous opposons plus volontiers les deux Révolutions russes de 1917. Celle de Février a débouché sur l'espoir d'une société démocratique, celle d'Octobre a conduit à l'installation du premier régime totalitaire de l'Histoire... De la même façon, après l'espoir joyeux de 2011, nous voyons la Tunisie menacée par un coup de force des salafistes, la Syrie ensanglantée et l’Égypte reprise en main par les militaires... [En savoir plus]

- Égypte :

Pendant plus de deux mille ans, le peuple égyptien a été dépossédé de son Histoire. Songeons que c'est seulement à la fin du XIXe siècle que des fellahs du Nil ont été habilités à servir dans l'armée nationale ! Après un bref intermède au temps de Nasser et Sadate, le voilà repris en main par des intérêts qui lui échappent, d'un côté les Frères musulmans financés par les monarchies du Golfe, de l'autre l'armée, financée par les États-Unis... [En savoir plus]

- Guerre de Syrie :

Quand la guerre civile a éclaté en Syrie, les médias occidentaux y ont vu une lutte de la Liberté contre la Dictature, du Bien contre le Mal. Trois ans après, cette guerre montre de claires similitudes avec la guerre d'Espagne (1936-1939), qui a abouti à la victoire du camp nationaliste sur une coalition contre nature entre démocrates, anarchistes et staliniens. Elle en diffère toutefois par le caractère confessionnel. La Syrie est en effet une mosaïque de communautés qui craignent plus que tout la dictature de la majorité arabo-sunnite. Cela explique la résistance du gouvernement Assad, lié à ces communautés. En janvier 2014, la conférence de la paix devrait entériner une scission plus ou moins formelle du pays... [En savoir plus]

- Accord de Genève :

Miniature persaneEn acceptant à Genève le contrôle international de ses installations nucléaires, l'Iran prend la place qui lui revient sur la scène diplomatique, celle de première puissance moyen-orientale. Les médias se sont appesantis sur le contenu technique de l'accord signé à Genève le 24 novembre 2013. L'important est ailleurs, dans le revirement à 180° de la diplomatie américaine.

Soucieux de garantir ses approvisionnements pétroliers, Washington avait, depuis 1945, privilégié son alliance avec les monarchies arabes du Golfe au détriment de l'Iran, bien que celui-ci fut plus ouvert sur la modernité. De cette alliance contre nature avaient résulté plus d'inconvénients que d'avantages (terrorisme, guerres...). Le retour en grâce de l'Iran permet d'espérer un Moyen-Orient apaisé. À vérifier dès janvier 2014 avec la conférence sur la Syrie. Notons que la France, quant à elle, prend ses distances avec l'Iran et choisit curieusement de renforcer ses liens avec les despotes du Golfe... [En savoir plus]

- Centrafrique :

L'Oubangui-Chari vu par les Postes françaisesLa République centrafricaine a été envahie par quelques bandes armées venues essentiellement des pays voisins (Tchad et Soudan). Noirs et très majoritairement chrétiens, les Centrafricains se méfient des «Blancs» musulmans venus du Sahel, qu'ils perçoivent comme des oppresseurs et des chasseurs d'esclaves. Or, ces musulmans, qui ont déjà pris le pouvoir au Tchad, s'apprêtent à en faire autant en Centrafrique avec le soutien à peine voilé du gouvernement tchadien... [En savoir plus]

- Sud-Soudan :

Des rumeurs de guerre entre deux ethnies rivales montent du Sud-Soudan. État né en 2011 de la scission du Soudan, ce pays voisin de la Centrafrique, comme lui pauvre, noir et chrétien, est victime de la malédiction de l'or noir. Nous écrivions il y a 18 mois que «son exploitation pourrait constituer un cadeau empoisonné pour le nouvel État, avec le risque de développer la corruption et de susciter de nouvelles guerres entre chefs de clan, comme dans d'autres pays pétroliers d'Afrique (Nigeria, Tchad, Angola)». Il semble hélas que cette crainte soit en voie de se vérifier... [En savoir plus]

- Crise européenne :

Sur la Crise européenne, malheureusement, notre diagnostic se vérifie mois après mois. Les classes dirigeantes et les médias institutionnels refusent toute remise en question de la monnaie unique et attribuent tous nos maux aux dépenses excessives des États de l'Europe méditerranéenne mais leurs efforts pour les réduire se révèlent inopérants.

Nous pensons quant à nous que les déficits bugétaires de ces États sont la conséquence mécanique de leurs déficits commerciaux. En bref, la monnaie unique entretient un déficit commercial des États les plus fragiles vis-à-vis des autres. Faute d'avoir une monnaie nationale qui les protège contre les exportations agressives de leurs voisins du nord, ces États doivent compenser ces déficits commerciaux en s'endettant à l'étranger... [En savoir plus]

Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net