23 octobre 2016

L'Europe à bout de souffle

Fin du psychodrame wallon. À leur grand soulagement, les dirigeants européens et canadiens signent ce jour l'accord de libre-échange euro-canadien (en anglais, CETA, canada-EU Trade Agreement). On a douté pendant plusieurs semaines qu'ils y arrivent en raison de l'opposition du Parlement de Namur et de son président, le socialiste wallon Paul Magnette.

Il semble que celui-ci ait engagé un bras de fer avec Bruxelles pour éviter d'être débordé sur sa gauche. S'étant donné à bon compte une image de résistant, il a pu rendre les armes.

Où va l'Union européenne ? Pour quel projet ? Nul n'est plus en mesure de le dire. Toujours est-il que la perspective d'une union solidaire s'éloigne à grands pas. La construction européenne a été abandonnée, il y a trente ans, au profit d'un projet libre-échangiste ouvert à tous les vents, avec des présupposés idéologiques fondés sur des contresens historiques (osons de ce point de vue une comparaison entre la défunte URSS et l'agonisante Union européenne)...


En savoir plus avec Nos utopies

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net