Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 1055 à 1923
Histoire des Turcs
Histoire des Turcs
• 15 décembre 1055 : Toghrul-beg s'empare de Bagdad
• 19 août 1071 : les Turcs vainqueurs à Malazgerd
• 28 juin 1389 : défaite serbe à Kossovo Polié
• 22 septembre 1396 : les croisés défaits à Nicopolis
• 28 juillet 1402 : Tamerlan bat Bajazet à Angora
• 29 mai 1453 : prise de Constantinople
• 29 août 1526 : Soliman triomphe à Mohacs
• 9 septembre 1570 : Chypre devient ottomane
• 7 octobre 1571 : bataille navale de Lépante
• 12 septembre 1683 : Vienne délivrée des Turcs
• 21 janvier 1699 : traité de Karlowitz
• 22 aout 1717 : le prince Eugène à Belgrade
• 3 novembre 1839 : la Sublime Porte se réforme
• 20 janvier 1878 : les Russes aux portes de Constantinople
• 29 octobre 1923 : naissance de la République turque
drapeau de la Turquie moderne
• 3 mars 1924 : Moustafa Kémal abolit le califat
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

1055 à 1923

Les Turcs, des Seldjoukides aux Ottomans


Les Turcs ont joué dans l'Histoire universelle, au cours du dernier millénaire, un rôle majeur dont on a peine à se rendre compte aujourd'hui.

Ils ont ouvert la voie aux Mongols en Russie comme en Chine et au Moyen-Orient. Ils ont aussi entamé l'islamisation du sous-continent indien. Enfin, pendant près d'un millénaire, ils ont harcelé la chrétienté, autrement dit l'Europe, sur ses marges orientales. C'est contre eux qu'ont été dirigées les croisades.

Plus tard, leur conquête de Constantinople a eu pour double effet de chasser vers l'Italie les savants et lettrés grecs, sans lesquels il n'y aurait pas eu de Renaissance, ainsi que d'inciter les navigateurs portugais à contourner par la mer le Moyen-Orient soumis à leurs armes. Grâce à quoi Vasco de Gama atteignit l'Inde et Christophe Colomb l'Amérique.

Le Moyen-Orient, des Arabes aux Ottomans

Cliquer pour agrandir la carte
Le Moyen-Orient, des Arabes aux Ottomans
L'Antiquité s'achève avec l'irruption dans tout le Moyen-Orient des cavaliers arabes, animés par leur foi en l'islam...

Mais la suprématie arabe est mise à mal au bout de deux siècles par l'irruption des Turcs. L'une de leurs tribus, les Ottomans, va installer sur les rives de la Méditerranée un nouvel empire universel, concurrent de son voisin perse ou iranien. La Grande Guerre (1914-1918) va l'anéantir et engendrer la plupart des États actuels...

Guerriers turcs (bas-relief provenant de Konya, musée des arts turcs et islamiques, Istamboul)

Des nomades très envahissants

Les Turcs sont des nomades apparentés aux Mongols et issus de la steppe asiatique. Leurs avant-gardes  apparaissent au Moyen-Orient sous le commandement de Toghrul-beg. Celui-ci est le petit-fils d'un chef de tribu de la steppe kirghize dénommé Seldjouk, d'où le nom de Seldjoukide donné à sa horde. Converti à l'islam, il prend le pouvoir à Bagdad, capitale de l'empire arabe, en s'octroyant le titre de sultan et en ne laissant au calife arabe que des pouvoirs religieux et honorifiques.

Les Arabes, dès lors, sortent de l'Histoire. Sujets de seconde zone sous l'autorité turque, ils retrouveront en 1918 une indépendance quelque peu formelle après que Français et Anglo-Saxons auront abattu l'empire ottoman.

Les Turcs Seldjoukides s'emparent de l'Arménie et remportent une écrasante victoire sur l'empereur byzantin à Malazgerd (ou Manzikert) en 1071. Sur les territoires enlevés aux Grecs, ils fondent le sultanat de Roum (ce nom est une déformation du mot Romains, car le sultanat s'est constitué aux dépens de l'empire romain d'Orient).

Byzance même est dès lors menacée et appelle l'Occident à la rescousse. Le pape Urbain II lance à Clermont un appel à combattre les infidèles. C'est la première croisade. Elle sauve la chrétienté byzantine du sort dont a été victime l'empire arabe de Bagdad.

À Bagdad, loin des lieux d'affrontement entre croisés et Turcs, les Seldjoukides s'avachissent dans le luxe... Ils ne peuvent éviter la dislocation de l'empire en plusieurs sultanats rivaux et la prise de leur capitale par les Mongols en 1258.

Le rouleau-compresseur ottoman

Une tribu tout juste arrivée de la steppe, encore pleine de vigueur guerrière, s'installe vers 1281 sur les ruines du sultanat de Roum. Le chef de cette tribu est un Turc du nom d'Osman ou Othman, d'où le nom d'Ottoman qui sera porté par ses membres.

Orkhan, le fils d'Osman 1er, enlève aux Byzantins leurs dernières possessions d'Anatolie... En 1353, il traverse le détroit du Bosphore et prend pied sur le continent européen sous le prétexte de soutenir la cause d'un prétendant au trône byzantin, Jean Cantacuzène...


Épisode suivant Voir la suite
• 15 décembre 1055 : Toghrul-beg s'empare de Bagdad
Version intégrale pour les amis d

Publié ou mis à jour le : 2017-03-28 18:38:54

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Qu'a découvert Galilée avec sa lunette astronomique ?

Réponse
Publicité