De 700 à 1520 - Les premiers royaumes africains - Herodote.net

De 700 à 1520

Les premiers royaumes africains

Avant l'arrivée des Arabes, les royaumes d'Afrique subsaharienne restaient largement inconnus faute d'écriture. Les choses changent avec l'irruption des Arabes au nord de l'Afrique, vers 750... Les chroniques des voyageurs, sahéliens et européens ainsi que les fouilles archéologiques les plus récentes nous renseignent sur l'apparition de proto-États au sud du Sahara et jusqu'à la pointe du continent.

Aux Amis d'Herodote.net, notre animation multimédia présente l'émergence des premiers royaumes et empires en Afrique subsaharienne, le développement des échanges commerciaux et l'arrivée des navigateurs européens, en l'occurence des Portugais.

L'influence arabe

Familiers du désert, les Arabes donnent de la vigueur au commerce transsaharien : cela permet à certains royaumes du Sahel de trouver une nouvelle prospérité.

Le premier dont on ait trace est le royaume du Ghana, aux confins du Sénégal, du Mali et de la Mauritanie actuels. Il tire son essor des riches mines d'or du sud qui expliqueront la prospérité de tous les royaumes à venir dans la région. Le Ghana subit les assauts des Almoravides, moines-guerriers musulmans qui se sont rendus maîtres du Maroc. Avides de s'emparer des mines d'or, ils envoient une armée de plusieurs milliers d'hommes saccager le pays. Koumbi Saleh, capitale du Ghana, est détruite en 1076.

Sur la côte orientale d'Afrique, les mélanges entre Arabes et Bantous conduisent à la naissance du peuple de langue swahili. Notons en marge de ces royaumes une civilisation apparue aux IXe et Xe siècles à l'est du delta du Niger, en pays ibo : elle se signale par un art remarquable du cuivre et du bronze, façonnés par martelage à chaud.

L'Afrique de l'Or

Au XIIIe siècle, un nouveau pays islamisé profite des mines d'or de l'Afrique de l'ouest : il s'agit du Mali. Il s'étend notamment vers l'est tout le long du fleuve Niger qui irrigue le désert. Au nord, il sécurise l'accès aux salines situées en plein désert, le sel étant une denrée très précieuse dans la région.

Il forme ainsi un véritable empire qui domine des peuples très divers, le premier connu d'Afrique subsaharienne. Les razzias menées pour contrer toute rébellion sont associées à des mises en esclavage systématiques : le commerce d'esclaves à travers le Sahara prend de l'ampleur à cette époque.

L'empire atteint son apogée au début du XIVe siècle, sous le règne de Kankan Moussa : celui-ci est surtout connu pour les richesses qu'il dépense tout le long de son pèlerinage à La Mecque, qui vont jusqu'à modifier le cours de l'or dans tout le bassin méditerranéen.

Le Mali décline jusqu'à redevenir un petit royaume au milieu du XVe siècle. C'est finalement le peuple Songhaï, le long du Niger, qui tire son épingle du jeu. Il reforme un empire le long du fleuve à la fin du XVe siècle. Celui-ci poursuivra son expansion au début du siècle suivant, au prix d'un régime souvent très brutal.

C'est à cette époque que les Européens commencent à naviguer le long des côtes africaines, à commencer par les Portugais, qui fondent leurs premiers comptoirs. En 1488, le Portugais Bartolomeu Dias franchit le cap de Bonne Espérance. Le but est alors de trouver une route vers l'Inde : c'est Vasco de Gama qui l'atteindra 10 ans plus tard. A cette époque, le pape accorde aux Portugais toutes les terres sur la route orientale des Indes, et notamment l'Afrique...

Publié ou mis à jour le : 2020-01-07 18:05:08

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net