Moyen Âge - Grégoire VII (Hildebrand)( vers 1020 - 25 mai 1085) - Herodote.net

Moyen Âge

Grégoire VII (Hildebrand)
( vers 1020 - 25 mai 1085)

Biographie  Grégoire VII (Hildebrand)

Hildebrand est proclamé pape par la foule romaine et prend le nom de Grégoire VII. Cet ancien moine de Cluny s'est acquis une excellente réputation en servant les papes précédents.

À l’aube du IIe millénaire, il réforme profondément l'Église catholique pour la rendre plus morale et surtout plus indépendante des seigneurs et des souverains. Ses mesures restent connues sous le nom de réforme grégorienne.

Il condamne la simonie, c'est-à-dire le trafic contre argent des biens d'Église, ainsi que le mariage et le concubinage des prêtres car les prêtres en ménage sont tentés de constituer une rente au profit de leurs descendants, privant l'Église des moyens matériels indispensables à sa mission. Il réserve au collège des cardinaux l’élection des papes et proscrit les investitures laïques, c'est-à-dire le droit qu'avaient les souverains de nommer les évêques et les abbés.

Pour réussir dans son entreprise, le pape, évêque de Rome, veut imposer sa prééminence sur les autres évêques. Il entre en concurrence avec le patriarche de Constantinople. C'est ainsi que s'élargit le fossé entre l'Église de Rome, qui prétend au qualificatif de catholique, c'est-à-dire universelle, et l'Église de Constantinople, qui se qualifie d'orthodoxe (en grec : conforme à la vraie Foi).

Le pape entre aussi en conflit avec l'empereur d'Allemagne Henri IV à propos desinvestitures laïques. Cette «Querelle des Investitures» débouche sur une humiliation feinte de l'empereur à Canossa. En définitive, le pape réformateur est chassé de Rome et meurt abandonné de tous à Salerne. La question des investitures sera en définitive tranchée bien plus tard par le concordat de Worms.

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net