Moyen Âge

Gengis Khan, Témoudjin
( 1166 - 18 août 1227)

Biographie  Gengis Khan, Témoudjin

Né en Asie centrale, le jeune Temutchin mène une vie errante avec sa mère, ses frères et sa sœur. Guerrier intelligent, il réunit sous son autorité tous les nomades mongols de la steppe et se voit conférer le nom de Gengis Khan (« roi universel » en mongol). Avec ses cavaliers, il franchit la Grande Muraille de Chine, assiège Pékin, massacre la population et rase la cité. Laissant en Chine une partie de ses guerriers, il se retourne vers l’ouest et marche vers la Perse. Les villes qui lui résistent ou se révoltent sont détruites et leur population massacrée.

Soucieux de la pérennité de son empire, Gengis Khan s’adjoint de bons administrateurs recrutés parmi les peuples soumis, musulmans, bouddhistes ou chrétiens nestoriens. Après sa mort, des suites d'une chute de cheval et/ou d'une beuverie, son fils Ogodai et ses lieutenants étendent leurs conquêtes jusqu’à la Russie et la Hongrie. Ils détruisent Bagdad, siège du califat musulman, et installent une dynastie mongole en Chine. Paradoxalement, l’empire de Gengis Khan, plus vaste qu’aucun autre, va permettre à l’Europe de nouer des contacts avec la Chine en unifiant l’immense territoire qui les sépare. Il rendra possible le voyage de Marco Polo.

Lire la suite : Le plus vaste empire qui ait jamais existé

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net