Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> Le dictionnaire de l'Histoire
Articles récents
Les 10 articles les plus lus
Publicité

Le dictionnaire de l'Histoire

Afrique



 

Le continent africain se signale par son aspect massif, à cheval sur l'équateur et les tropiques : 30 millions de km2, soit le quart des terres émergées ; 9000 kilomètres du nord au sud, d'Alger au Cap ; 6500 kilomètres d'ouest en est, de Dakar à Djibouti. Berceau de l'humanité, elle a donné naissance à notre grand-tante, Lucy, il y a trois millions d'années.

L'homme moderne (homo sapiens) est apparu beaucoup plus tard, il y a 100.000 ans « seulement ». Des cultures très évoluées se sont développées au Sahara, il y a environ dix mille ans, caractérisées par les plus anciennes poteries que l'on connaisse. Mais l'assèchement progressif du Sahara entre le VIe et le IVe millénaires av. J.-C. a peu ou prou isolé le centre du continent du reste du Vieux Monde... Il s'ensuit que l'usage de l'écriture n'est venu qu'au deuxième millénaire de notre ère, avec l'expansion de l'islam et la colonisation européenne.

Le peuplement de l'Afrique tel que nous le connaissons aujourd'hui s'est dessiné il y a deux mille ans seulement. Les Bantous à la peau noire, qui vivaient dans le bassin du Niger, pratiquaient l'agriculture et maîtrisaient la métallurgie du fer, ont migré vers l'ouest du continent puis vers le sud-ouest, en absorbant ou en chassant devant eux les précédents occupants, les Khoisans et Pygmées à la peau cuivrée, des peuples de chasseurs-cueilleurs.

Ils ont fondé les premiers États africains connus à la fin du 1er millénaire et au début du second millénaire. Il s'agit de royaumes sahéliens rapidement islamisés, tel le Ghana, le Mali ou encore le Songhaï, qui ont prospéré grâce au commerce transsaharien de l'or, du sel et des esclaves. On compte aussi des royaumes proprement animistes, tel le Kongo, à l'embouchure du fleuve du même nom.

Les navigateurs portugais ont été les premiers Européens à aller à la rencontre de ces peuples. À la fin du XVe siècle, ils convertissent même un roi du Kongo à la foi catholique. Deux siècles plus tard, une poignée de calvinistes hollandais et français se sont établis à la pointe de l'Afrique, encore peuplée par les Khoisans. À la fin du XIXe siècle, les Européens se lanèrent dans la « course au drapeau » et prétendirent affirmer leur puissance en soumettant à leur autorité le plus possible de territoires.

La population de l'Afrique atteint aujourd'hui environ 1 milliard d'habitants (15% de la population mondiale), dont 150 sur la façade méditerranéenne et 850 au sud du Sahara, en Afrique subsaharienne ou Afrique noire. Cette région, qui ne comptait que 95 millions d'habitants en 1900, connaît depuis le milieu du XXe siècle une croissance exceptionnellement forte. Elle se partage en une quarantaine d'États généralement très pauvres, en dépit de ressources naturelles très importantes, qu'il s'agisse du sol ou du sous-sol...

Voir : Afrique : que d'Histoires !
Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Comment s'appelle le territoire que Staline destina à accueillir les Juifs soviétiques ?

Réponse
Publicité