Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
 
>> 820-1204
Histoires normandes
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

820-1204

La Normandie des Vikings et des ducs


De Blangy-sur-Bresle au Mont Saint-Michel, de Barfleur à Ivry-la-Bataille, plus de trois millions de Normands soufflent à l'automne 2011 les onze cents bougies de leur province.

Pour fêter ce bel anniversaire, l'historien normand Stéphane William Gondoin a, à la manière des annalistes et chroniqueurs du temps jadis, mis en lumière une sélection de 65 événements, importants ou anodins, connus ou inconnus, tous représentatifs de leur époque.

Chaque histoire est joliment illustrée et se lit indépendamment des autres.

Histoires normandes (Stéphane William Gondoin, In Quarto, 2011, 160 pages, 18 euros)Les indispensables repères chronologiques sont donnés en tête de chacune des cinq parties. Le lecteur peut ainsi traverser toute l'épopée de la Normandie ducale et appréhender facilement l'essentiel de quatre siècles d'histoire.

Herodote.net vous propose de découvrir quelques-unes de ces Histoires Normandes, Au temps des Vikings et des ducs de Normandie (In Quarto, 2011, 160 pages illustrées, 18 euros).

Vous vous interrogerez à votre tour sur les origines de Rollon, chevaucherez aux côtés du duc Guillaume le Conquérant à la bataille du Val-ès-Dunes (1047) et assisterez à la chute de Château-Gaillard (1204). Vous entendrez même parler de sorcières et d'une étrange colonne infernale hantant les campagnes normandes...

Nous vous offrons également un aperçu inédit sur le fameux traité de Saint-Clair-sur-Epte, dont la tradition fait l’acte fondateur de la Normandie. En prime l'épopée viking racontée par Richard Fremder.

Bonne visite !

André Larané

Épisode suivant Voir la suite
Emma de Normandie

Publié ou mis à jour le : 2017-02-02 10:07:52

Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

Les Flamands parlent du 2 mai 1345 comme d'un Mauvais lundi. Pourquoi ?

Réponse
Publicité