Toute l'Histoire en un clic
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> 820-1204
Histoires normandes
Toute l'Histoire en un clic
Publicité

820-1204

La Normandie des Vikings et des ducs


La Normandie, qui forme aujourd’hui une Région et cinq départements, désigne un ancien duché qui s'étendait de l'embouchure de la Seine à la presqu'île du Cotentin.

Elle tire son nom des Vikings qui se sont établis à cet endroit suite à un traité conclu à Saint-Clair-sur-Epte entre leur chef Rollon et le roi carolingien Charles le Simple, à l’automne 911. Ces Vikings étaient en effet qualifiés de Nortmanni ou Normands dans les langues germaniques de l'époque.

André Larané

Un baptême à l'origine du duché

Rollon obtient le titre de comte de Rouen et reçoit le baptême. La légende veut aussi qu'il épouse Gisèle, la fille du roi carolingien. En contrepartie, il s'engage à prévenir toute nouvelle incursion de ses compatriotes. Son comté englobe d'abord les trois évêchés de Rouen, Évreux et Lisieux.

Mais les Normands n'hésitent pas à faire venir des colons de Scandinavie pour renforcer leur présence au détriment des populations anciennes et, en 924, étendent leurs possessions aux évêchés de Bayeux et Sées...

En 933, à sa mort, Rollon transmet son titre à son fils Guillaume Longue-Épée. Celui-ci ajoute à son domaine deux nouveaux évêchés, ceux de Coutances et Avranches mais accepte de prêter hommage au roi carolingien Louis IV d'Outremer. Son fils Richard 1er sans Peur, qui lui succède en 942, se montre moins accommodant. Il bat les troupes du roi carolingien à Varaville, près de Caen, et se rend indépendant de fait. Il apporte son soutien à Hugues Capet dans son accession au trône.

Son fils Richard II, qui lui succède en 996, adopte dans ses chartes le titre de duc de Normandie (ce titre sera plus tard attribué de manière anachronique, mais commodément, à ses trois prédécesseurs : Rollon, Guillaume 1er et Richard 1er).

Très vite, les nouveaux maîtres de la région adoptent la religion, les coutumes et la langue de leur terre d'accueil. Lorsque Guillaume II le Bâtard conquiert le trône d'Angleterre et réduit les deux rives de la Manche sous son autorité, c'est en bon français qu'il s'exprime ainsi que ses vassaux et compagnons d'armes.

Beaucoup plus tard, en 1944, les Anglais feront la traversée dans l'autre sens avec, là aussi, le succès que l'on sait : ce sera l'opération « Overlord »... Sur le monument aux morts du cimetière de Bayeux, s'exprime le ressentiment  anglo-saxon à l'égard des Normands : « Nos a Guillelmo victi victoris patriam liberamus » (Nous, vaincus par Guillaume, avons libéré la patrie du vainqueur).

Entre-temps, à l’issue de la guerre de Cent Ans, la Normandie est entrée définitivement dans le domaine des rois de France. La littérature de langue française lui doit la Chanson de Roland et quelques-uns de ses plus grands auteurs : Marot, Corneille, Maupassant, Flaubert…

Le duché de Normandie au Moyen Âge
Histoires normandes

De Blangy-sur-Bresle au Mont Saint-Michel, de Barfleur à Ivry-la-Bataille, plus de trois millions de Normands ont soufflé à l'automne 2011 les onze cents bougies de leur province.

Histoires normandes (Stéphane William Gondoin, In Quarto, 2011, 160 pages, 18 euros)Pour fêter ce bel anniversaire, à la manière des annalistes et chroniqueurs du temps jadis, l'historien Stéphane William Gondoin a mis en lumière une sélection de 65 histoires représentatives de leur époque.

Les indispensables repères chronologiques sont donnés en tête de chacune des cinq parties. Le lecteur peut ainsi appréhender facilement l'essentiel de quatre siècles d'histoire.

Herodote.net vous propose dans ce dossier découvrir quelques-unes de ces Histoires Normandes, Au temps des Vikings et des ducs de Normandie (In Quarto, 2011, 160 pages illustrées, 18 euros).

Nous vous proposons un aperçu inédit sur le fameux traité de Saint-Clair-sur-Epte, dont la tradition fait l’acte fondateur de la Normandie. Vous vous interrogerez à votre tour sur les origines de Rollon, chevaucherez aux côtés du duc Guillaume le Conquérant et assisterez à la chute de Château-Gaillard. Vous entendrez même parler de sorcières et d'une étrange colonne infernale.


Épisode suivant Voir la suite
Emma de Normandie

Publié ou mis à jour le : 2017-07-10 10:40:07

Suivez Herodote.net sur twitter
Offrez-vous quelques minutes d'évasion
avec Les Chroniques d'Herodote.net

Adhérez aux Amis d'Herodote.net

À qui devons-nous les notes de musique ?

Réponse
Publicité