30 décembre 1916 - Assassinat de Raspoutine - Herodote.net

30 décembre 1916

Assassinat de Raspoutine

Selon le calendrier grégorien, c'est le 30 décembre 1916, à Petrograd (Saint-Pétersbourg) que meurt Gregori Iefimovitch (44 ans), plus connu sous le nom de Raspoutine (« débauché » en russe).

Guérisseur chanceux

Raspoutine est un guérisseur illettré et mystique originaire de Tioumen, en Sibérie. 

Ayant déjà voyagé au Moyen-Orient, il fait son entrée à la cour impériale de Saint-Pétersbourg en 1904. 

Quelques mois plus tard naît le tsarévitch Alexis, seul fils du tsar Nicolas II. L'héritier du trône se révèle atteint d'hémophilie.

Désespérant de le sauver avec la médecine traditionnelle, l'impératrice Alexandra Fedorovna fait appel aux services du jeune guérisseur venu de Sibérie.

Celui-ci s'acquiert alors une réputation de thaumaturge grâce aux soins qu'il prodigue au tsarévitch

En fait, le seul bienfait qu'il lui procure est d'interdire la prise de médicaments et en particulier de l'aspirine qui a pour effet de liquéfier le sang et aggraver le mal, ce que chacun ignore au début du XXe siècle.

Conseiller occulte du tsar

Le guérisseur, devenu le confident de la tsarine et le conseiller du tsar, suscite la méfiance du Premier ministre Piotr Stolypine qui le fait surveiller et met en garde Nicolas II, bien en vain.

Malgré sa rusticité, Raspoutine est assez lucide pour tenter de dissuader le tsar Nicolas II d'entrer en guerre contre l'Autriche et l'Allemagne en 1914.

Son pacifisme lui vaut la haine des jeunes officiers qui entourent le tsar. D'aucuns le soupçonnent d'être à la solde de l'Allemagne ennemie.

Son assassinat réjouit la cour et les officiers mais il n'arrête pas la course à l'abîme de la Russie impériale. Deux mois plus tard, la Révolution de Février a raison des Romanov et du tsarisme.

Publié ou mis à jour le : 2019-11-05 11:41:10

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net