13 août 1704 - Les Français défaits par Marlborough à Hoechstaedt - Herodote.net

13 août 1704

Les Français défaits par Marlborough à Hoechstaedt

Le 13 mai 1702, l'Angleterre, les Habsbourg d'Autriche et les Provinces-Unies ont noué une Grande Alliance contre la France et ses alliés pour empêcher un petit-fils de Louis XIV de monter sur le trône d'Espagne. Bénéficiant d'une supériorité numérique, les Français remportent quelques succès initiaux mais sont très vite débordés. Tandis que les Anglo-Autrichiens marchent sur le Rhin, une armée conduite par se porte à leur rencontre en Bavière, près du village de Blenheim et de la ville de Hoechstaedt (ou Höchstädt).

Chacune des deux armées rassemble environ 50 000 hommes avec à leur tête, d'un côté le maréchal français Camille d'Hostun, comte de Tallard (1652-1728), assisté du maréchal Ferdinand de Marsin (1656-1706), ainsi que l'Électeur de Bavière Maximilien-Emmanuel (1662-1726), de l'autre le général anglais John Churchill, Ier duc de Marlborough (1650-1722), et le prince Eugène de Savoie (1663-1736), un Français à la tête des troupes autrichiennes. 

L'affrontement a lieu le 13 août 1704.

John Churchill, Iᵉʳ duc de Marlborough (Musbury, 26 mai 1650 ; Cumberland Lodge, 16 juin 1722)Français et Bavarois sont lourdement défaits du fait en particulier des erreurs stratégiques du maréchal de Tallard, qu'une forte myopie empêche de distinguer sur le terrain les uniformes des différentes troupes !

Anglais et Autrichiens arrivent quant à eux bien coordonner leurs attaques sur les deux flancs ennemis. Ils terminent la bataille avec 12 000 tués et blessés.

Les Français et les Bavarois ont quant à eux près de 40 000 tués, blessés et prisonniers. Le  maréchal de Tallard est lui-même capturé par le duc de Marlborough et ne sera libéré qu'en 1711...

La bataille de Hoechstaedt marque un tournant dans la longue et terrible guerre de la Succession d'Espagne. Tandis que la Bavière se retire du conflit, les Anglais et leur reine célèbrent la victoire de John Churchill (le Malbrough s'en va-t-en guerre de nos chansons, ancêtre de Winston Churchill) et lui offrent le manoir royal de Woostock. La reine Anne le gratifie aussi d'un pécule grâce auquel il va bâtir un somptueux palais en style italianisant, avec le concours de l'architecte Sir John Vanbrugh. Il sera baptisé Blenheim en souvenir de sa victoire. C'est en Angleterre la seule résidence non royale habilitée à être qualifiée de palais.

Alban Dignat

Le duc de Marlborough et le prince Eugène à la bataille de Blenheim ou Hochstadt, 13 août 1704 (peinture à l'huile, 1743, John Wootton, National Army Museum, Londres)

Publié ou mis à jour le : 2019-08-13 19:10:32

 
Seulement
20€/an!

Actualités de l'Histoire
Revue de presse et anniversaires

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations

Galerie d'images
un régal pour les yeux

Rétrospectives
2005, 2008, 2011, 2015...

L'Antiquité classique
en 36 cartes animées

Frise des personnages
Une exclusivité Herodote.net