12 février 1924 - Fin du séparatisme rhénan - Herodote.net

12 février 1924

Fin du séparatisme rhénan

Le 12 février 1924, quarante séparatistes rhénans sont massacrés à Pirmasens, une petite ville proche de la frontière française.

Rhénans contre Prussiens

Après la guerre de 14-18, beaucoup de Rhénans veulent s'émanciper de la tutelle prussienne.

Certains souhaitent une solution fédérale. C'est le cas de Konrad Adenauer, le bourgmestre de Cologne, qui deviendra chancelier fédéral après la Seconde Guerre mondiale.

D'autres réclament l'indépendance de la Rhénanie. Leur leader, le docteur Leo Dorten, reçoit les encouragements d'intellectuels français comme Jacques Bainville ou Maurice Barrès.

Mais les troupes françaises qui occupent la Rhénanie, conformément au traité de Versailles, conservent une stricte neutralité.

À l'automne 1923, un groupe de séparatistes s'empare des bâtiments publics d'Aix-la-Chapelle et proclame la République rhénane. Elle ne tiendra que quelques jours et le groupe sera dispersé par des commandos nationalistes.

Les derniers séparatistes se réfugient dans le tribunal de Pirmasens où ils trouveront une fin horrible. C'en sera fini du mouvement rhénan.

André Larané
Publié ou mis à jour le : 2018-11-27 10:50:14

 
Seulement
20€/an!

Des cadeaux
pleins d'Histoire

La boutique d'Herodote.net, ce sont des idées de cadeaux pour tous ceux qui aiment l'Histoire

Voir la boutique

Histoire & multimédia
vidéos, podcasts, animations


L'Antiquité classique
en 36 cartes animées


Nos utopies
Le blog de Joseph Savès